Voilà une excellente raison de refaire A Link to the Past une fois de plus

Par Cyril le

A link to the past title screen

Je n’ai pas eu l’occasion de jouer à tous les Zelda, mais A link to the Past est de très loin mon préféré. Probablement parce que chaque visite chez mon oncle était l’occasion d’essayer d’aller un peu plus loin dans le jeu en tandem avec mon frère en repartant DU TOUT DEBUT, le nombre limité de sauvegardes ne nous permettant pas de conserver notre progression. À l’époque, finir les trois premiers donjons et récupérer Excalibur nous prenait l’après-midi, et nous étions persuadés qu’Agahnim était le boss de fin du jeu (la libération de Zelda était alors un exploit en soi). Je vous laisse imaginer la tête que nous avons fait la première fois que nous avons fini la première partie de l’aventure…

Nous ne sommes visiblement pas les seuls à aimer profondément le jeu puisque la communauté de fans triture le jeu dans tous les sens depuis maintenant vingt-cinq ans. Les speedruns sont devenus classiques, mais ce qui nous intéresse aujourd’hui est un petit outil nommé AlttpRandomizer, qui permet de renouveler l’aventure de manière conséquente si vous jouez sur émulateur.

Le principe du soft est très simple : à chaque fois que vous devez récupérer un objet dans le jeu (filet à papillons, moufle du titan, pelle, bottes de Pégase, etc.), le jeu vous en fourni un de manière totalement aléatoire. La seule limite à cette modification est que les objets indispensables à la progression seront forcément « tirés » avant que vous en ayez besoin, mais il est tout à fait possible d’obtenir le bâton de glace à la place de la lanterne au tout début du jeu. Si cette modification n’a pas l’air de grand-chose, elle permet en réalité de redécouvrir l’aventure sous un autre jour, comme l’affirme Timothy Billard, alias SuperKUJ, l’un des contributeur du projet :

Ca rend les récompenses données par le jeu à nouveau excitantes car on ne sait jamais ce qu’on va avoir. Le sentiment qu’on a lorsqu’on reçoit un objet nouveau est recréé grâce au Randomizer, même quand vous trouvez quelque chose que vous connaissez déjà.

Téléchargeable ici, AlttpRandomizer vous offre donc la possibilité de revivre A Link to the Past (presque) comme si c’était la première fois. Une perspective particulièrement attirante si le jeu vous est cher…

Source: Source
stopwatch 2 min.