[Bitcoins] La plateforme d’échange Bitfinex victime d’un vol de 65 millions de dollars

Sur le web

Par Elodie le

La plateforme d’échange de Bitcoin Bitfinex a annoncé le vol de quelque 65 millions de dollars détenus par ses utilisateurs, soit 119 756 bitcoins.

bitcoin_bitfinex_vol_65_millions_dollars

Un Redditer du nom de « zanetackett » a confirmé le vol de 119 756 bitcoins, soit près de 65 millions de dollars (environ 60 millions d’euros), rapporte The Next Web. Le site juge cette source, et donc son information, fiable au regard du profil LinkedIn de Zane Tackett qui fait de lui le Directeur de la Communauté et du développement produit chez Bitfinex.

120 000 bitcoins dans la nature

Une information confirmée par Bitfinex sur son site :

« Aujourd’hui nous avons découvert une faille de sécurité qui nous oblige à stopper tous les échanges sur Bitfinex, ainsi que les dépôts et les retraits.

Nous enquêtons sur la faille afin d’établir ce qu’il s’est passé, mais nous savons que des bitcoins ont été volés à plusieurs de nos utilisateurs. Nous entreprenons un examen pour déterminer quels utilisateurs ont été touchés par la faille.

Pendant que nous menons une enquête préliminaire et sécurisons notre environnement, bitfinex.com sera hors service et une page de maintenance sera laissée à la place.

Le vol a été signalé à – et nous coopérons avec – la police. Nous examinerons plus tard diverses options pour répondre aux pertes de nos clients », précise le communiqué.

La sécurité des fonds en question

Les causes de la faille n’ont pas été communiquées, mais Tackett note que Bitfinex n’utilisait aucune sorte de « cold storage » pour ses bitcoins. Autrement dit, un stockage hors ligne qui lui aurait permis de mieux sécuriser les fonds. La société laissait à chaque détenteur de portefeuille le soin de sécuriser son propre fonds.

En 2014, la plateforme d’échange de bitcoins, MtGox, faisait faillite après la disparition de 850 000 bitcoins d’une valeur de 352 millions d’euros, suite à un piratage informatique, selon les dires de son PDG, le français Mark Karpelès. Arrêté au Japon en 2015, principal suspect dans cette affaire, il a été libéré sous caution le 14 juillet dernier.

Peu de temps après, c’est Flexcoin, un intermédiaire spécialisé dans l’échange et le stockage de bitcoins situé au Canada qui fermait ses portes après le vol de 600 000 dollars en bitcoins.

Source: Source