[Io] Quand Jupiter transforme le soufre en glace

Science

Par Pierre le

Io, l’un des plus grands satellites de Jupiter, n’est pas vraiment ce qu’on pourrait appeler une destination de rêve. Plus de 400 volcans actifs, des plaines sulfurique et une atmosphère composée principalement de dioxyde de soufre. Bref, la surface de cette lune est infernale. Et une nouvelle découverte de la NASA nous montre que Io est encore plus inhospitalière que ce qu’on croyait.

Io

En effet, les forces de Jupiter ont un effet inédit sur l’atmosphère de Io : son atmosphère s’effondre totalement lorsqu’elle passe dans l’ombre de la géante gazeuse.

L’atmosphère s’effondre une fois par jour

Privée de lumière et de chaleur, l’atmosphère de la lune se refroidit subitement, passant de -113 degrés Celsius (température moyenne, mais elle peut bondir près des volcans) à -132 degrés. Lors de cette éclipse, le souffre dans l’atmosphère se condense et se transforme en glace. Une fois l’éclipse terminée, tout revient subitement à la normale.

Le plus étonnant, c’est qu’il se déroule une fois par révolution (1,7 jour terrestre) et dure deux heures. Un peu comme si un épais blizzard recouvrait la Terre de 17 heures à 19 heures, même en été. Pas idéal pour le barbecue.

C’est une équipe américaine, menée par Constantin Tsang, qui a fait cette découverte. Une découverte réalisée grâce au télescope Gemini d’Hawaï ainsi qu’au spectromètre Texes, situé au Texas. L’étude a ensuite été publiée dans le Journal of Geophysical Research.

Source: Source