Pokémon Go interdit en Iran pour « raison de sécurité »

Smartphone

Par Elodie le

Les autorités iraniennes ont décidé d’interdire la poule aux œufs d’or de Niantic, Pokémon Go, dans le pays pour raison de sécurité.

pokémon_go_interdit_iran

La folie Pokémon Go ne passera pas par l’Iran, tel en a décidé le gouvernement, soucieux de préserver la sécurité de ses citoyens, rapporte la BBC. Et éviter que le jeu ne soit utilisé à des fins d’espionnage.

C’est le Conseil supérieur des espaces virtuels, qui supervise les activités en ligne, qui a pris cette décision et fait de l’Iran le premier pays à interdire le jeu. Les discussions avant Niantic semblent ne pas avoir abouti puisque l’Iran réservait sa décision à la possibilité que la société américaine installe certaines restrictions. À l’instar de l’État de New York qui souhaite que Niantic retire tous les éléments et emplacements Pokémon Go se trouvant près d’habitations répertoriées comme hébergeant des délinquants sexuels.

iran_interdit_pokémon_go

Bravant l’interdiction, de jeunes Iraniens se sont réunis pour une chasse au Pokémon, contournant ainsi la censure à l’aide de VPN.

L’iran rejoint la liste des nombreux pays ayant manifesté leur inquiétude face à l’arrivée du jeu dans leur pays. De son côté, l’Arabie Saoudite a publié une fatwa pour interdire le jeu. Pokémon Go est désormais disponible dans 35 pays, dont la France et le Brésil.