Il y a quelque chose qui ne tourne pas rond au royaume de Neptune

Science

Par Pierre le

Il se passe des choses étranges au-delà de Neptune. En effet, un groupe de scientifiques a découvert un objet stellaire, vraisemblablement une planète naine, à l’orbite très inhabituelle, voire incohérente.

eso1246a.tif_-800x533

Niku la rebelle

Nommé Niku, cet objet céleste dispose d’une orbite en décalage complet par rapport aux autres planètes du système. Il y a plus, l’objet est situé « au dessus » par rapport aux autres astres (les planètes étant alignées sur le même axe) et continue de monter à chaque instant.

La raison de ce comportement reste pour l’instant inconnu, mais les scientifiques évoquent une hypothèse : l’orbite de l’objet serait perturbé par quelque chose que l’on ne connaît pas, qui se terrerait au fin fond de notre système. Matthew Holman, l’un des scientifiques, explique ainsi son étonnement dans les colonnes du New Scientist.

(Niku) suggère qu’il existe encore des choses dans notre système que nous ignorons. Notre système force tous les objets à orbiter dans la même direction. C’est la même chose avec la rotation, toutes les particules tournent dans la même direction.

A cause de son comportement étrange, cet objet a été nommé Niku, qui signifie rebelle en chinois.

Neptune
Neptune

Le spectre de la neuvième planète

Le comportement étrange de cet objet renforce Konstantin Batygin dans sa théorie : il y aurait bien une neuvième planète dans notre système. Le scientifique de la California Institute of Technology, qui fait partie du groupe ayant étudié Niku, avait élaboré une théorie intéressante il y a quelques mois.

Selon lui, une neuvième planète, encore non découverte et 10 fois plus grosse que la Terre, se baladerait quelque part dans notre système solaire. Et il suggère ainsi que l’orbite de Niku est perturbé par cet astre, s’il existe. Mais Niku pourrait également être perturbée par une simple planète naine similaire à Pluton.

La découverte d’une nouvelle planète n’est pas chose impossible. L’humanité est loin d’avoir tout découvert dans le système solaire et il reste encore des mystères à soulever. Par exemple, Neptune n’a été découverte qu’en 1846 et Pluton en 1930. Reste qu’un objet 10 fois plus gros que la Terre, cela reste difficile à cacher à nos télescopes.

Source: Source