Le fondateur d’Oculus VR finance une campagne pro-Trump

Sur le web

Par Corentin le

Le jeune fondateur d’Oculus VR, Palmer Luckey, a annoncé au Daily Beast son soutien financier à un groupe de propagande pro-Trump.

Palmer-Luckey

La stratégie de ce groupe qui se fait appeler « Nimble America » (Amérique Souple) consiste à créer et diffuser des images virales pour soutenir la campagne de Donald Trump, le candidat républicain à l’élection présidentielle américaine qui se tiendra le 8 novembre prochain. Ses armes de prédilections sont, selon ses propres termes, les mèmes et le « shitposting » qu’il compte apporter dans la vie réelle.

Le groupe, une organisation 501(c)4 (l’équivalent de nos associations 1901), s’est notamment rendu célèbre pour un panneau d’affichage à Pittsburgh, en Pennsylvanie, qui dépeignait une Hillary Clinton déformée et sous laquelle était écrit : « Too Big To Jail » (jeu de mots avec l’expression « Too Big To Fail » dénonçant l’idée d’une candidate défendant les intérêts d’une oligarchie corrompue).

Photo du panneau d'affichage publiée par Nimble America
Photo du panneau d’affichage publiée par Nimble America

Nimble America s’est formé sur r/The_Donald, un des principaux subreddit pro-Trump. Palmer Luckey s’est approché du groupe lorsqu’il a discuté avec deux des modérateurs sur Facebook en leur expliquant qu’il appréciait le type d’images qu’ils produisaient. « Ça s’est fait en leur disant : ‘Hé ! J’ai plein d’argent. J’adorerais voir plus de choses comme ça.’ »

Pour le jeune magnat de la technologie, Nimble America fait quelque chose d’inédit et qui ne peut pas être vu dans une campagne classique.

« C’est quelque chose qu’aucune campagne ne va faire, explique-t-il au Daily Beast, j’ai plein d’argent. L’argent n’est pas un problème pour moi. Je me suis dit que ça pouvait être vraiment amusant. »

Un financement qui fait grincer de nombreuses dents

Impossible de savoir précisement à quelle hauteur Palmer Luckey a financé Nimble America. Cependant, il est certain que le fondateur d’Oculus VR a de l’argent à investir. Le très sérieux magazine Forbes estime sa fortune à près de 700 millions de dollars après la juteuse revente de la société à Facebook qui s’en est emparé pour 2 milliards de dollars. Luckey se considère simplement comme le « money man » de Nimble America. De son côté, le groupe le considère comme son vice-président.

Sous le sobriquet de « NimbleRichMan », Palmer Luckey a publié des messages sur r/The_Donald pour expliquer les raisons de son engagement en faveur de Donald Trump. Les billets ont été supprimés depuis, mais certaines personnes dépitées par cette « sortie du placard » ont eu le temps de prendre des captures d’écran. C’est notamment le cas de Cody Brown, très impliqué dans le développement d’expériences VR et qui se sent lésé de voir que l’argent des backers sur Kickstarter sert indirectement à financer la campagne de Donald Trump.

Des questions subsistent sur la façon dont Facebook va accueillir cette nouvelle. D’après The Verge, Palmer Luckey travaille toujours pour Facebook et la société a récemment démontré sa volonté de rester neutre dans le processus électoral à venir.