Nouvel accident pour une voiture autonome Google

Automobile

Par Olivier le

Les accidents impliquant des voitures autonomes Google ne sont pas légion, mais quand ils se produisent ils reçoivent beaucoup d’attention, et pour cause : les tests grandeur nature qui se déroulent actuellement aux États-Unis mettent sur les mêmes routes les voitures sans chauffeur de Google avec de vrais automobilistes.

Un incident s’est produit à une intersection dans la ville de Mountain View. Un van a grillé un feu rouge pendant qu’à côté, une voiture autonome de Google (un SUV Lexus) traversait tranquillement. Il y a eu de la tôle froissée, en particulier pour la voiture Google.

Heureusement, personne n’a été blessé, ni le conducteur-chauffard, ni les observateurs de Google qui étaient dans la voiture autonome. Mais cet accident marque une première, puisque les précédents accrochages étaient surtout le fait des humains qui se trouvaient derrière le volant des voitures autonomes. Des erreurs de jugement en général.

<3>Des accrochages dus aux humains

Ici, il s’agit d’un bête accident de feu rouge. Comme l’explique Google dans une déclaration, sa voiture avait le feu vert depuis au moins six secondes quand elle est entrée dans l’intersection. Le moteur de recherche rappelle qu’aux États-Unis, des centaines de crashs arrivent chaque jour ; la principale cause de ces accidents étant les feux rouges grillés.

« L’erreur humaine joue un rôle dans 94% de ces accidents », indique Google, « c’est pourquoi nous développons des technologies de conduite autonome pour rendre nos routes plus sûres ». Ce qui est à peu près certain, c’est que les accidents de la route ne s’arrêteront pas tant qu’il restera des voitures conduites par des humains sur les routes…

Source: Source