Apple pourrait payer plus de 300 millions de dollars à un patent troll

Business

Par Olivier le

La saga juridique entre Apple et VirnetX a connu un nouveau rebondissement. Le créateur de l’iPhone a été reconnu coupable d’infraction à plusieurs brevets détenus par le patent troll.

Le résultat, c’est un gros chèque de 302 millions de dollars qu’Apple devra signer à VirnetX. À moins évidemment que la US Court of Appeals, la cour d’appel supérieure, ne vienne une fois encore casser le jugement.

Ce dossier traine depuis 2010. Il touche plusieurs technologies liées à FaceTime, le service qui permet d’appeler et de recevoir des appels audio et vidéo sur les différentes plateformes d’Apple.

Traité dans une juridiction du Texas traditionnellement favorable aux patent trolls, les différents jurys ont régulièrement donné raison à VirnetX ; il y a notamment eu cette amende de plus de 600 millions de dollars qu’Apple essaie d’annuler, avec succès comme en août dernier : une cour d’appel avait alors estimé que les jurés ont pu être confus par des références à la première version du dossier…

C’est donc loin d’être terminé. Ce d’autant que VirnetX a porté plainte de nouveau concernant des fonctions liées à la sécurité et à iMessage.

Source: Source