Les douanes chinoises s’équipent de robots pour traquer les contrebandiers

Robots

Par Jules le

Si d’aventure vous traversez le port de Gongbai en Chine, ne vous laissez pas avoir par les robots mignons que vous croiserez. Ils sont là pour vous analyser et découvrir si vous vous adonnez aux joies de la contrebande.

robots-sanbot

Les douaniers chinois ont ainsi annoncé l’acquisition d’une dizaine de robots Sanbot, renommés “Xiao Hai”, afin de les aider à contrôler et réguler les 2.4 millions de passagers qui transitent par le port de Gongbei chaque semaine. Les robots, fabriqués par la société chinoise Qihan Technology, devront être capables de répondre à toutes les questions posées par les passants, et ce dans 28 langues. Pour y parvenir, les bases de données ont été alimentées avec 3 200 réponses aux questions les plus fréquemment posées, qu’elles soient d’ordres juridiques ou pratiques.

“Xiao Hai” is watching you

En plus de s’appuyer sur une flopée de capteurs infrarouge, une caméra 8 Mpx et un écran tactile de 10,1 pouces, la chaîne CCTV rapporte que les “Xiao Hai” utiliseront également plusieurs algorithmes d’intelligence artificielle pour scanner les passagers et repérer les éventuels comportements suspects. Selon Zhao Min, responsable des autorités portuaires de Gongbei, les robots envoient “immédiatement des messages sur tout contrebandier identifié discrètement“. En revanche, les “Xiao Hai” sont incapables d’analyser la température corporelle ou le taux de sudation, rendant la traque aux criminels encore ardues. Une simple question de mise à jour ?