Considéré comme un produit dangereux, le Galaxy Note 7 est définitivement banni des avions américains

Smartphone

Par Gaël Weiss le

Depuis ce week-end, les autorités américaines considèrent qu’emmener un Galaxy Note 7 à bord d’un avion est considéré comme un délit. Une mesure qui s’étendra probablement dans le reste du monde.

samsung-galaxy-note7-interdit-vol-us

C’est une décision logique et attendue, aux États-Unis, il est désormais illégal d’embarquer dans un avion avec un Galaxy Note 7. Le DoT, Department of Transportation, et la FAA (Federal Aviation Administration) considèrent en effet le Galaxy Note 7 comme « une matière dangereuse ». Emmener un Galaxy Note 7 dans n’importe quel avion – que ce soit du transport de passager ou de marchandises – aux États-Unis est désormais passible d’une amende pouvant s’élever jusqu’à 179 933 dollars voire 10 ans de prison en cas de récidive.

Jusqu’à présent, les compagnies aériennes ne demandaient qu’à leurs passagers qui possédaient un Galaxy Note 7 de l’éteindre avant d’embarquer. Mais l’annonce de l’arrêt des ventes et de la production du smartphone, suite à une surchauffe excessive de modèles censés êtres sûrs, ont fini de convaincre les autorités de la dangerosité de la phablette de Samsung. Il est très probable que cette interdiction trouve très rapidement un écho auprès des compagnies aériennes internationales.

Samsung, de son côté, n’a pas communiqué sur le Galaxy Note 7 depuis la semaine dernière. Le constructeur coréen va rappeler ses téléphones à l’aide de colis spéciaux et compte se débarrasser des téléphones en passant par une filière de recyclage aussi classique que peu efficace.