La Russie dispose d’un missile fonctionnel capable de détruire les satellites américains

Ville de Geeks

Par Pierre le

C’est une affaire qui inquiète beaucoup le Pentagone, qui a affirmé que la Russie venait d’effectuer avec succès un cinquième test pour son missile PL-19 Nudol. Un test qui inquiète, étant donné que le missile est capable de neutraliser des satellites ennemis.

11pyhk

Un test a été effectué le 16 décembre dernier depuis une base au centre de la Russie. Un test soigneusement scruté par les services américains, car il inquiète énormément le pays de l’Oncle Sam. Un tel missile peut en effet frapper un satellite et couper toute communication, comme le réseau GPS.

Un missile qui inquiète

Pour le moment, les conditions de ce test et les capacités exactes du missile restent floues. Les autorités américaines ne savent pas si le missile a effectué un vol suborbital où s’il est allé plus loin, ni même quelle a été sa destination. Le lieu même du test est encore inconnu. D’autres tests avaient déjà eu lieu en 2015 et 2016.

Même si les représentants du Pentagone s’inquiètent, la Maison-Blanche s’est refusée à tout commentaire. Mais un tel missile jette forcément le doute sur le pays de l’oncle Sam, très dépendant de ses satellites dans sa défense.

À Moscou, le son de cloche est bien différent. En effet, les autorités russes affirment que ce missile a pour objectif de remplacer le vieillissant A-135. Un missile qui a pour but, non pas d’attaquer les satellites américains, mais de neutraliser d’éventuels missiles nucléaires visant Moscou. La Russie enfonce le clou en affirmant que les États-Unis disposent de missiles similaires et que personne ne s’en émeut.

Quoi qu’il en soit, la situation reste tendue entre Moscou et Washington. Ce nouveau test n’est pas pour détendre l’atmosphère.

Source: Source