Le chef de l’unité d’enquête sur les cyberattaques de Kaspersky arrêté en Russie pour « trahison »

Business

Par Elodie le

Le chef de la cellule d’enquêtes sur les menaces informatiques de la firme de cybersécurité russe Kaspersky, a été arrêté en Russie et inculpé de « trahison ».

kaspersky-chef-enquete-arrete-trahison
Le pont des espions

Les circonstances de son arrestation restent encore floues, mais Ruslan Stoyanov, à la tête de l’unité d’investigation sur les cyberattaques au sein de Kaspersky a été arrêté en Russie en fin d’année dernière, indique Kommersant.

Son interpellation serait simultanée à celle de Sergei Mikhailov, responsable adjoint du département de la Sécurité de l’information du FSB (Service fédéral de sécurité de la Fédération de Russie), les services secrets russes (ex-KGB), en décembre dernier. L’officier des renseignements est également inculpé de « trahison ».

Une arrestation pour trahison encore bien floue

Le flou perdure d’autant plus que les autorités refusent de communiquer sur ce cas. Selon Forbes, l’affaire sera jugée en vertu de l’article 275 du Code pénal, c’est-à-dire devant un « tribunal militaire secret ».

Dans une déclaration rapportée par CNBC, Maria Shirokova indique que les charges reprochées à Ruslan Stoyanov remontent à une période antérieure à son entrée chez Kaspersky :

Cette affaire n’est pas liée à Kaspersky. Ruslan Stoyanov est sous le coup d’une enquête concernant une période précédente son embauche chez Kaspersky Lab. Nous ne possédons pas de détails sur l’enquête. Le travail de l’équipe d’investigation des incidents informatiques de Kaspersky lab n’est pas affectée par ses avancées.

Un lien avec les services secrets russes ?

Ce chef d’inculpation de « trahison » pourrait remonter à son activité au sein de l’unité de cybercriminalité du ministère de l’Intérieur entre 2000 et 2006, comme l’indique son profil LinkedIn. Quoi qu’il en soit, cette arrestation intervient alors que la Russie est accusée d’avoir mené des cyberattaques pour favoriser l’élection de Donald Trump à la présidence des États-Unis.

Kaspersky est une société spécialisée en sécurité informatique proposant des solutions de protection allant du logiciel de sécurité à l’antivirus. Elle mène également des investigations sur les cybermenaces et cyberattaques en cours, dont elle est également victime, ou exécutées, mais également sur les principaux malwares sévissant sur la toile.

Kaspersky est régulièrement pris pour cible

La société est régulièrement critiquée, notamment pour ses affinités supposées avec le pouvoir russe. Pour certain, Kapersky ne serait qu’une vitrine des services secrets russes pour mener ses activités d’espionnage en toute quiétude.

En 2015, elle a été accusée de créer sciemment de faux logiciels malveillants (les fameux malwares) pour nuire à ses concurrents et dénoncer un vol technologique.