Galaxy S8 : Samsung fera cap sur le Japon pour une partie de ses batteries

Smartphone

Par Henri le

Après le scandale du Galaxy Note 7, qui a plongé Samsung dans la tourmente, la firme va faire particulièrement attention aux choix des composants de son prochain flagship.

A-concept-to-admire-Samsung-Galaxy-S8-edge

Le Galaxy S8 fait partie des smartphones les plus attendus de l’année, et la pression se fait sentir sur les épaules de Samsung. Le S7 / S7 Edge a été un grand succès, mais la firme doit se rattraper du fiasco provoqué par les explosions de son Galaxy Note 7, qui lui a coûté très cher financièrement et en termes d’images.

Ne pas refaire les mêmes erreurs

Le coréen semble avoir compris de ses erreurs puisqu’il a déjà présenté différentes nouvelles mesures pour renforcer la sécurité. Mais ce n’est pas tout.

Pour minimiser les risques, le constructeur va également changer ses sources d’approvisionnement de batteries. On savait que les produits de chez LG Chem étaient en ligne de mire, mais ils pourraient finalement servir au prochain Galaxy Note 8.

explosions-galaxy-note-7

Le site SamMobile rapporte en effet que la firme japonaise Murata Manufacturing s’occuperait de la production de 25 % des batteries du Galaxy S8. Le reste serait confié à Samsung SDI, une de ses principales filiales. Une sortie en avril aurai une nouvelle fois été évoqué. Autant dire que le travail sera vérifié avec minutie.