Galaxy Note 7 : Samsung explique enfin comment les batteries de ses smartphones ont pris feu

Smartphone

Par Gaël Weiss le

Comme attendu, Samsung a tenu hier soir une conférence de presse afin de dévoiler les causes officielles des dysfonctionnements des Galaxy Note 7, l’année dernière. Sans surprise, c’est bien la conception des batteries qui est en cause. Plus précisément, les deux batteries utilisées par Samsung ont connu des défauts de fabrication différents.

samung-galaxy-note-7-explosion

Rappel de ce qu’il s’est passé en 2016

Retour en arrière, à la mi-2016. Samsung commercialise son Galaxy Note 7 à la fin du mois d’août. Ce smartphone haut de gamme est un très bel appareil, bourré de technologie et doté d’un design très réussi. Il est encensé par la presse. Mieux, il se paye le luxe de sortir quelques semaines avant l’annonce de l’iPhone 7. Avec près de 2,5 millions d’appareils précommandés et prêt à être lancés dans le monde, on peut aisément parler de lancement réussi pour Samsung.

La suite, vous la connaissez, quelques jours plus tard, les premiers cas d’explosion et d’embrasement de l’appareil commencent à apparaître sur la toile. Ils viennent essentiellement d’Asie, puisque ce sont là que les premiers appareils ont été livrés. Quelques jours plus tard, ce sont des Américains qui se plaignent de cas d’explosion. Samsung réagit (relativement) vite et rappelle tous ses appareils. Il annonce alors changer qu’il va changer la batterie et renvoyer de nouveaux exemplaires, qui sont sûrs. Ces nouveaux appareils voient également leur batterie partir en fumée. Samsung décide alors de mettre fin au fiasco et rappelle définitivement tous ses Note 7.

Un court-circuit au niveau de la batterie, oui, mais comment ?

On sait aujourd’hui très exactement ce qu’il s’est passé. Samsung a expliqué dans une conférence de presse parfaitement orchestrée avoir mené l’enquête pendant plusieurs semaines pour découvrir que les coupables n’étaient autres que les batteries des Galaxy Note 7. Pour ce faire, quelque 700 ingénieurs et deux sociétés d’expertises indépendantes ont observé quelque 200 000 appareils et 30 000 batteries pendant plusieurs mois.

Sur les deux séries de Galaxy Note 7, la cause de l’embrasement ou de la surchauffe des Galaxy Note 7 était la même : des éléments des batteries qui devaient rester séparés sont entrés en contact et ont provoqué des courts-circuits. Il fallait désormais savoir comment.

galaxy note 7 cause explosion 1

galaxy note 7 cause explosion 11

Sur la première série de Galaxy Note 7, il semble que l’emballage de la batterie, pas assez résistant, associé à un châssis de Galaxy Note 7 trop étroit, a provoqué une pliure du coin supérieur droit de la batterie et mis en contact les électrodes négatives et positives de l’accumulateur. Par ailleurs, il semble que la conception de la batterie en elle-même soit en cause, avec une partie de l’électrode négative qui était située dans une partie incurvée de la batterie.

galaxy note 7 cause explosion 2

galaxy note 7 cause explosion 22

Sur la seconde série de Galaxy Note 7, ceux censés être sûrs grâce à une batterie provenant d’un autre fabricant, le défaut provient d’un amas de soudure, situé dans la partie supérieure gauche de la batterie, qui aurait créé une bosse dans la batterie et percé la couche isolante séparant l’anode de la cathode. Ce qui a créé un court-circuit.

Un mea culpa et la promesse de ne plus faire les mêmes erreurs

Samsung ne s’est pas uniquement contenté de dévoiler les causes des explosions des Galaxy Note 7. Il a également fait son mea culpa et a annoncé qu’il allait désormais adopter une procédure de sécurité en huit étapes sur toutes les batteries de ses appareils mobiles. Passage au rayon X, test de durabilité, inspection visuelle, test de charge et décharge, etc., Samsung désire rassurer le consommateur et montrer qu’il ne refera plus la même erreur.

samsung

À demi-mot, Samsung a également assuré qu’il ne ferait plus les mêmes erreurs pour le Galaxy S8. On suppose que le design « aggressif » du Galaxy Note 7 ne devrait pas être réutilisé pour les prochains smartphones haut de gamme de la marque. Surtout, Samsung ne rushera plus – ou moins – ses prochains appareils. La meilleure preuve en est le retard de l’annonce (et forcément de la commercialisation) du futur Galaxy S8 (tout ce qu’on sait sur le téléphone, c’est par ici).

Source: Source