La Switch tombée du camion de la semaine dernière a bel et bien été volée d’après Nintendo

Par Kocobe le

Il y a quelques jours, le public a pu découvrir à quoi ressemble l’interface utilisateur de la Nintendo Switch. Pour cela, on pouvait remercier un certain hiphoptherobot qui prétendait à une erreur commise par un distributeur qui le lui avait livré en avance. En réalité, comme on pouvait s’en douter, cette Switch a tout simplement été volée.

On peut imaginer la vexation des cadres de Nintendo quand ces derniers se sont rendus compte la semaine dernière qu’une Switch se baladait dans la nature, alors qu’elle ne doit pas sortir avant le 3 mars prochain. L’heureux possesseur, un dénommé hiphoptherobot, a partagé un certain nombre de vidéos dans lequel on peut le voir déballer la console ou bien farfouiller dans les menus.

D’après lui, rien d’illégal dans la manière dont il a obtenu sa Nintendo Switch. Il s’agit simplement de l’erreur d’un distributeur qui aurait fait une petite confusion sur les dates.

« Ce n’est pas comme si elle était tombée du camion ou quoi, il se trouve que j’ai juste été chanceux qu’un certain revendeur a décidé de livrer en avance pour je ne sais quelle raison. »

Évidemment, Nintendo a enquêté et a retrouvé la trace de la machine. Surprise, surprise, il ne s’agissait pas d’une erreur, mais bien d’un vol en bonne et due forme de la part d’un employé dudit revendeur. Un porte-parole du constructeur échaudé l’a confirmé ce week-end à IGN Canada dans un communiqué.

« Plus tôt cette semaine, des individus ont prétendu avoir acheté en avance un petit nombre de Nintendo Switch de la part d’un certain revendeur. Nintendo a découvert que ces machines ont été volées lors d’un incident isolé par les employés d’un revendeur américain, avec l’une des machines revendues illégalement. Les personnes impliquées ont été identifiées, licenciées et font l’objet d’une enquête criminelle par les autorités locales.

La Nintendo Switch sortira partout dans le monde le 3 mars 2017, et nous espérons voir tout le monde être capable de la découvrir par lui même à ce moment-là. »

L’auteur des vidéos a priori hors de cause

Hiphoptherobot serait donc l’acheteur d’une de ces machines volées. Il confirme cependant sur NeoGAF l’avoir rendue sans autre forme de procès.

« Je suis déjà sans ma Switch et sans l’argent que j’ai dépensé pour l’obtenir. Mais j’espère avoir aidé à répondre à certaines questions et de vous avoir rendu encore plus impatients d’avoir la console ! »

D’après lui, Nintendo ne compte entamer aucune procédure contre lui.

« Je ne suis pas sûr si je peux vraiment parler de ça, mais je peux dire que Nintendo a récupéré la console et que je n’aurai aucun problème autre que celui d’être sans console et sans l’argent que j’ai dépensé pour. Ce qui est nul étant donné l’état de mes finances, mais ce n’est pas non plus la fin du monde. »

Il ajoute dans un autre billet :

« Encore une fois, je ne peux pas trop parler des détails, mais après avoir appris ce qu’il s’est passé je ne pense pas forcément que Nintendo ait tort de vouloir récupérer sa console et les personnes avec qui j’ai eu affaire ont toutes été gentilles et raisonnables. Et, encore une fois, je ne veux pas tenter le diable en laissant mes vidéos en ligne. »

Chose étonnante, les vidéos sur Vid.me sont pour le moment toujours en ligne, même si, comme il le dit lui-même, de nombreux réuploads ont déjà été faits. Internet n’oublie jamais rien.

Quoi qu’il en soit, l’attente n’est plus très longue : la Switch sort dans 11 jours. Attendez-vous à une bonne couverture de la console et de ses jeux dans nos colonnes ! Et si vous êtes vraiment trop impatient, n’oubliez pas qu’on a déjà rendu de longues impressions sur la bête.