Cérès pourrait abriter des matières organiques et potentiellement la vie

Espace

Par Pierre le

Plus le temps passe, plus l’on se rend compte que la vie n’est pas une denrée si rare dans notre système solaire. Et une nouvelle étude nous montre que même sur la planète naine Cérès, nous pouvons trouver des molécules organiques.

De la vie sur Cérès ?

C’est en tout cas les conclusions d’une étude publiée dans la revue Science menée par la scientifique italienne Maria Cristina De Sanctis. Elle et son équipe ont utilisé les données VIR (des données visibles et infrarouges) de la sonde Dawn, qui gravite autour de Cérès depuis 2015.

Pour rappel, Cérès est un astre situé dans la ceinture d’astéroïdes, entre Mars et Jupiter. Cérès est le plus gros objet de cette ceinture. Plus qu’un astéroïde, l’astre est considéré comme une planète naine avec son diamètre de 950 kilomètres. Et l’équipe de scientifiques a repéré des molécules organiques dans certaines régions. Des molécules composées en partie de carbone, mais qui restent pour l’instant très mystérieuses, car non identifiées à 100 %.

En réalité, les scientifiques s’attendaient un peu à trouver des molécules organiques sur la planète naine. Néanmoins, ils ne s’attendaient pas à en trouver en si grande quantité. Comme l’indique Le Monde, ces molécules peuvent être apparentées à des huiles, des cires ou des bitumes, piégées par un climat rude (la température atteint les -100 degrés).

Made in Cérès

Le plus intéressant reste l’origine de ces molécules. Selon l’étude, elles n’ont pas été apportées, mais bien fabriquées sur place. Cette donnée se montre intéressante, car elle permettra éventuellement de comprendre comment la vie se forme et quelle est son origine exacte. Car ces molécules pourraient bien être sur la surface depuis le début. Reste maintenant à savoir dans quelles conditions les molécules se sont formées. Certaines théories voient en effet en Cérès une planète migrante, qui se serait formée au-delà de Neptune (comme Pluton) avant d’arriver dans la ceinture.

Cette étude est intéressante car elle avance de nouvelles pistes pour établir une origine précise à la vie et permettre de comprendre comment elle est arrivée sur Terre. Pour rappel, une théorie appelée panspermie suggère que la vie sur Terre a été apportée par un élément extérieur, comme un astéroïde doté de molécules de carbone.

Source: Source