Revue de presse : les processeurs AMD Ryzen à l’épreuve des tests indépendants

Hardware

Par Gaël Weiss le

Le retour d’AMD dans la course à la puissance sur le marché des processeurs marque-t-il le début d’une nouvelle ère ? C’est en tout cas ce que beaucoup espéraient lors de l’annonce et de la commercialisation de Ryzen, la nouvelle série de processeurs haut de gamme d’AMD. Une annonce qui n’hésitait pas à comparer frontalement ces nouveaux processeurs à ceux d’Intel et qui promettait des performances égales à des tarifs deux fois inférieurs. Autant dire : un bouleversement sur un marché qui n’a plus connu la concurrence depuis des années. Depuis, le processeur est passé entre les mains des testeurs de la presse du monde entier et l’on en sait enfin un peu plus sur ses performances réelles. Voici une revue de presse des premiers tests des processeurs AMD Ryzen.

Ryzen en quelques mots

On ne va pas revenir en détail sur Ryzen, sur son architecture et sur son histoire un brin compliquée. Ce qu’il faut retenir, c’est que pour l’instant AMD propose seulement trois processeurs haut de gamme (de la gamme 7), le Ryzen 7 1800 X, le Ryzen 7 1700 X et Ryzen 1700. Trois processeurs destinés aux PC bureautiques classiques, qu’AMD a présenté comme des concurrents directs des, respectivement, Intel Core i7-6900K, Core i7-6800K et Core i7-7700K. Les performances de ses processeurs étaient ainsi promises comme supérieures aux puces d’Intel, avec des prix jusqu’à deux fois inférieurs dans le meilleur des cas.

ModèleRyzen 7 1800X Ryzen 7 1700XRyzen 7 1700
Fréquence de base (GHz)3,6 GHz3,4 GHz3 GHz
Fréquence Boost (GHz)4 GHz3,8 GHz3,7 Ghz
TDP (Watts) 959565
Prix conseillé (en dollars)499 dollars399 dollars329 dollars

Ces très belles promesses, les testeurs des différents sites de hardware se sont empressés de les vérifier. Tous ont tenu plus ou moins le même protocole de test, à savoir benchmarker les processeurs d’abord sur des applications de productivités ou de rendus 3D (WinRar, pour l’archivage, Adobe Lightroom pour le traitement photo, encodage vidéo, etc.), bref, sur des applications qui demandent aux processeurs de réaliser des calculs importants et enfin une seconde série de tests avec des jeux vidéo. Ce sont aujourd’hui les deux utilisations principales que l’on recherche lors de l’achat de telles puces.

Des performances plus qu’honorables dans le domaine de la bureautique

Tous les sites de hardwares s’accordent sur le fait que quand il s’agit d’applications bureautiques gourmandes, les processeurs Ryzen font presque jeu égal avec les puces d’Intel. « Sur les applications tirant véritablement partie de la présence de 8 cœurs, comme le rendu 3D ou l’encodage vidéo, la puce d’AMD s’en tire à merveille » explique Les Numériques. Ce que constate aussi Hardware.fr sur ses différents benchmarks réalisés avec 7-Zip ou avec l’encodage vidéo.

Il existe toutefois de temps en temps des différences sur certains logiciels, et ce, de façon difficilement explicable. Les différents testeurs pensent qu’il s’agit de l’optimisation du code du logiciel, qui n’est pas toujours adapté à la nouvelle architecture d’AMD. Cela semble également provenir d’une latence de la mémoire cache plus élevée que la moyenne sur ces premiers processeurs Ryzen. Si le sujet vous intéresse, Hardware.fr a détaillé et souligné ces problèmes sur deux longues pages assez techniques.

Mais une petite déception quand il s’agit du jeu vidéo

Dans les jeux vidéo, les processeurs Ryzen déçoivent un peu. Si l’on s’en tient aux performances globales, pourtant, ces nouvelles puces n’ont pas à rougir, elles font tourner très convenablement les jeux récents. Mais si on commence à les comparer aux puces d’Intel, elles sont systématiquement inférieurs à leurs équivalents.

C’est ce que note Anandtech sur son test du Ryzen 7 1800 X, qui est systématiquement en dessous des Core i7 d’Intel, y compris le Core i7 7700K. Même son de cloche chez Hardware.fr ou les Numériques. Sur les graphiques des Numériques, on constate que sur Star Wars Battlefront, par exemple, le Ryzen 7 1700 X affiche des performances supérieures au Ryzen 7 1800 X. Preuve s’il en est que les jeux tirent plus partie de la fréquence des processeurs, plus élevé sur le 1700 X que sur le 1800 X.

Là encore, il s’agit encore d’un problème d’optimisation lié à la jeunesse de l’architecture. AMD a annoncé avoir commencé à travailler avec certains éditeurs de jeux pour améliorer les performances à l’avenir.

AMD signe de bons processeurs, pas encore au niveau d’Intel, mais très prometteur

Les premiers tests des Ryzen 7 s’accordent tous sur le fait qu’AMD a sorti de bons processeurs. Certes, ils ne sont pas encore aussi performants que ceux d’Intel, surtout dans le domaine du jeu vidéo. Pour faire simple, si vous utilisez un PC pour l’encodage ou pour faire tourner des applications bureautiques particulièrement gourmandes, les Ryzen 1800 X et 1700 X peuvent se révéler très intéressants du fait de leurs tarifs moins élevés que chez Intel. Mais pour les joueurs, les Core i7 restent encore meilleurs marché et plus performants.

Si ces premiers tests ont engendré quelques déceptions chez les joueurs, AMD ne peut s’en prendre qu’à lui-même et à sa communication. Ces derniers temps, la marque américaine avait essentiellement communiqué sur le fait que ses puces étaient aussi performantes que celles d’Intel pour des prix beaucoup plus avantageux. Ce n’est pas le cas, mais les performances globales de ces processeurs sont très bonnes pour une première génération. Les prochaines générations, qui bénéficieront d’optimisations logicielles et de probables améliorations de la mémoire cache devraient mieux briller dans les benchmarks. Ce n’est pas encore le retour d’une concurrence frontale et violente, mais c’est désormais une question de temps.

Quelques tests à lire

• Le plus synthétique, en français : chez Les Numériques
• Le plus complet et technique, en français : chez Hardware.fr
• Le plus riche en graphique, en anglais : chez ArsTechnica
• Le plus complet et technique, en anglais : chez AnandTech

9 réponses à “Revue de presse : les processeurs AMD Ryzen à l’épreuve des tests indépendants”

  1. Et la comparaison des prix entre les AMD et leur équivalent Intel en terme de performance (bureautique) ?
    C’est ça la vraie question, car à moitié prix pour juste perdre quelque FPS, elle mérite d’être posée.

      • Ils y sont indiqués par accident car les copies d’écran tirés d’autres sites les intègrent.
        Quid des prix sur les graphs des perfs 3D ?
        Quid d’un tableau comparatif perf/prix ?

    • Ce n’est le prix des AMD dont l’on parle, c’est de la comparaison avec le prix des Intel ayant sensiblement les même performance bureautique, et avec à côté la baisse moyenne de performance 3D.

  2. De plus le problème viendrait surtout de l’architecture même des processeurs 8 cores d’AMD, les CPU complex (CCX). En fait les 8 coeurs sont séparés en 2 blocs de 4 coeurs et c’est les échanges d’instructions entre les 2 CCX qui seraient à l’origine des baisses de fps dans les jeux. En revanche cela ne devrait pas influencer sur les futurs processeurs 4 cores (les R5 et R3). Donc à voir courant avril pour ces derniers si tout va bien.

  3. Les prix d’Intel risque de bouger!
    saine concurrence !

    et vivement les APU ZEN+Polaris, j’aimerais me monter une petite console sous Ubuntu ou SteamOS pour faire quelques petits jeux pas trop gourmands! (comme Mark Of The Ninja !)

  4. Demander a intel de faire un processeur de ce calibre avec le même prix il vous diront un truc comme on ne sera pas gagnant sur les prix des composant utilisé blablabla intel c’est juste trop chère pour ce que sais…

    Sérieusement pour 2 fois moin chère vous avez 10 % de puissance au moin par rapport a la dernière gammes de intel qui est dans les 1000 euro…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *