USA : enquête après l’incendie mortel causé par un hoverboard

Gadget

Par Auré le

Vendredi dernier, la Pennsylvanie est malheureusement devenue le premier État à enregistrer un décès impliquant un hoverboard. Plus triste encore, la victime est une fillette à peine âgée de 2 ans…

La CPSC (Commission américaine de Sécurité des Produits de Consommation) a depuis ouvert une enquête pour comprendre pourquoi l’engin électrique à deux roues à pris feu, blessant par la même occasion trois autres personnes. Selon le responsable des pompiers Brian Enterline, la famille aurait entendu des ‘grésillements et des craquements’ dans l’hoverboard quelques secondes avant que celui-ci n’explose. La marque de l’appareil n’aurait, pour l’heure, toujours pas été identifiée.

‘Des risques d’explosion pour les hoverboards low-cost’

En juillet 2016, les autorités américaines ordonnaient déjà le rappel de 500 000 hoverboards en raison des risques d’explosions et d’incendies causés par la surchauffe des batteries. À l’époque, une centaine d’accidents avaient alors été recensés par l’agence américaine de protection des consommateurs. En France, les autorités recommandent d’acquérir uniquement des produits conformes à la norme européenne ‘CE’. Bien qu’aucun décès n’ait été déclaré à ce jour, les services d’urgences ont noté une augmentation du nombre de cas de ‘petites fractures’ après une chute en hoverboard. Réfléchissons donc à deux fois avant de poser nos pieds sur l’un de ces appareils non conformes aux normes en vigueur.

Source: Source