Au tour de Montblanc de dévoiler sa propre montre connectée sous Android Wear, la Montblanc Summit

Gadget

Par Gaël Weiss le

Les marques de luxe et de prêt-à-porter ne veulent pas manquer le tournant des objets connectés. Après Tag Heuer en début de semaine, voici que Montblanc dévoile sa propre montre connectée installée sous Android Wear, la Summit.

Comme souvent sur ce genre de montre connectée, ce n’est pas tellement ses performances ou sa fiche technique qui seront le principal facteur d’achat, mais bien son design. Et pour la Summit, il faut bien admettre que c’est plutôt réussi. S’il s’agit d’une montre très épaisse (pas moins de 12,5 mm !) et large (boîtier de 46 mm), elle arbore des matériaux de qualité. On trouve ainsi du métal brossé sur le cadre, du verre saphir sur l’écran et la couronne — un bouton — est joliment cranté.

Crédit image : Endgadget

Il s’agit également d’une montre étanche certifiée IP 68 qui embarque un capteur de rythme cardiaque, un gyromètre, une boussole électronique, un baromètre, un écran Amoled de 1,39 pouce, une puce Snapdragon Wear 2100, 512 Mo de RAM et 4 Go de mémoire interne. Sa batterie de 300 mAh semble en revanche un peu faiblarde et décevante, compte tenu de l’épaisseur de la montre. A noter qu’elle n’embarque pas de puce GPS et qu’aucune version avec carte SIM n’est prévue. La Summit est évidemment installée sous Android Wear 2.0.

Crédit image : Endgadget

Son tarif est très élevé. Comptez 890 dollars pour la version de base avec un bracelet en silicone et 930 dollars pour la version avec un bracelet en cuir. D’autres versions avec des bracelets tissés semblent également prévues. La montre sera d’abord vendue aux États-Unis et au Royaume-Uni dès le mois de mai prochain, puis un peu plus tard en France et dans le reste du monde.

La Montblanc Summit sur le site de Montblanc

Source: Source