Couverture mobile en France : l’Arcep commence à publier les premières cartes détaillées

Smartphone

Par Gaël Weiss le

C’est un projet de longue date qui commence enfin à aboutir : l’Arcep vient de publier les premières cartes détaillées du réseau mobile en France. Pour l’instant, elles ne concernent que la région de la Nouvelle Aquitaine et le réseau téléphonique uniquement, mais de nouvelles régions et de nouvelles données seront mises en ligne dès la rentrée.

L’Arcep vient de lancer une nouvelle application web destinée à rendre publique la qualité de la couverture réseau des opérateurs : monreseaumobile.fr. Pour l’instant, il ne s’agit que d’un pilote. Comprenez par là que toutes les données ne sont pas encore intégrées à la carte globale de France. Seule la Nouvelle Aquitaine (comprenant les anciennes régions Aquitaine, Limousin et Poitou-Charentes) est concernée et la carte se contente pour l’instant de voir uniquement la qualité du réseau téléphonique.

Mieux évaluer la qualité de la couverture mobile

Cette dernière est pour l’instant évaluée sur trois niveaux de qualité : très bonne couverture, bonne couverture et couverture limitée. À terme, un quatrième niveau d’évaluation sera intégré : « pas de couverture », les fameuses zones blanches françaises. « L’Arcep publie […] les cartes expérimentales que lui ont remis les opérateurs. L’Arcep s’assurera de la fiabilité de ces nouvelles cartes, en menant dans toute la région une campagne de mesures sur le terrain, afin de calibrer, au cours du second trimestre, le protocole de vérification » précise l’autorité française.

Ces niveaux de qualité sont d’ailleurs la principale nouveauté de cette carte. Auparavant, il était uniquement possible de savoir si l’on était couvert, ou non, sans plus de nuances. L’Arcep compte ainsi publier une carte complète de la France (métropolitaine) dès le mois de septembre prochain. À noter qu’il s’agit pour l’instant d’une carte prenant en compte uniquement le réseau téléphonique. La 3G et la 4G sont bien prises en compte par monreseaumobile.fr, mais les données sont beaucoup moins détaillées.

Des données en open data pour inciter des entreprises à lancer des comparateurs

À noter que les données de cette carte sont également en libre accès (open data), sur un site dédié. Le but affiché est très clair : « l’Arcep rend disponible l’ensemble des cartes des opérateurs en open data, ouvrant ainsi la possibilité à des tiers d’utiliser ces données, d’en évaluer la fiabilité, et de créer de nouveaux comparateurs de performance des réseaux mobiles ». Pour l’Arcep, l’objectif est de pousser les opérateurs à faire des efforts.

« Avec ces nouvelles cartes, l’Arcep entend stimuler les opérateurs pour doper encore la couverture mobile. Il s’agit de provoquer un choc de transparence, pour réorienter la concurrence que se livrent les opérateurs, afin que celle-ci porte non seulement sur les prix mais aussi sur les performances des réseaux. Ces cartes de couverture enrichies constituent aussi un point de départ : en identifiant les zones de couverture limitée, un diagnostic est posé, ouvrant la voie à un débat sur les besoins de couverture à l’avenir. »

Une initiative qui arrive peut-être un peu trop tard mais qu’il faut saluer.

Source: Source