Privé de son smartphone, un ado de 15 ans attaque sa mère en justice

Business

Par Pierre le

Lorsque vous étiez ados, vos parents vont ont certainement confisqué quelque chose afin de vous punir. À titre personnel, mon père m’avait interdit de PC pendant un mois lorsque j’avais 13 ans, à cause d’une grosse bêtise que je ne raconterai pas ici. À l’époque, j’étais comme tous les ados, un peu neuneu, et je rêvais de l’attaquer en justice pour me venger. Un ado de 15 ans l’a fait, lui, car il ne supportait plus d’être interdit de téléphone.

Un ado revanchard

L’histoire se déroule à Almería, dans le sud de l’Espagne, et concerne un ado de 15 ans très énervé contre sa mère qui lui a confisqué son smartphone. Elle nous est rapportée par l’agence Europa Press, qui nous raconte que l’ado et sa mère sont allés jusque devant les tribunaux pour régler le litige.

Une fois devant le juge, l’ado a compris son erreur. Le magistrat a tranché en faveur de la mère, affirmant qu’elle était dans son bon droit en lui confisquant son téléphone. De plus, il a ajouté que réaliser de telles punitions était même une bonne chose. En tant que mère responsable, elle se devait d’éviter que son fils soit distrait par son téléphone en cas d’échec scolaire. C’est bien le contraire qui aurait été inadmissible, selon le juge.

Une punition encouragée par la loi

Coup de grâce, il a terminé par le fait que ce genre de punition était même encouragée par la loi espagnole, qui incite les parents à être responsables de l’éducation de leurs enfants. La mère est donc sortie victorieuse dans le procès qui l’a opposée à son fils et les deux parties sont rentrées à la maison. Inutile de dire que l’ambiance a dû être extrêmement tendue une fois de retour à la maison et que l’ado ne risque pas de revoir son téléphone de sitôt…

Source: Source