MasterCard proposera bientôt ses cartes bancaires avec capteur d’empreintes digitales

Ville de Geeks

Par Henri le

Nos empreintes biométriques remplacent de plus en plus les codes pin des smartphones, mais aussi des portes et des coffres. Et pourquoi pas nos cartes de paiement ?

L’utilisation de nos empreintes digitales se démocratise de plus en plus. Rapide et sécurisée, cette dernière pourrait bien se retrouver rapidement sur nos cartes de paiement. MasterCard est actuellement en train de tester un modèle équipé d’un capteur biométrique qui, combiné avec la puce intégrée, pourrait faciliter nos transactions. Plus besoin de taper un code à quatre chiffres à l’abri des regards indiscrets, il suffira juste de poser son doigt pour s’ouvrir vers le monde merveilleux de la consommation.

À deux doigts de sortir

Les cartes en question sont actuellement testées en Afrique du Sud et MasterCard aimerait commencer à les diffuser à la fin de l’année 2017. Même si c’est le cas, il faudra d’abord attendre que votre banque accepte ce type de paiement.

Une fois que la carte sera parfaitement au point, les institutions bancaires signaleront à leurs clients qu’elle est disponible. Il faudra alors vous rendre à votre banque, où vos doigts seront scannés. Vous pourrez enregistrer jusqu’à deux empreintes, mais seulement de vos doigts (les deux pouces par exemple). En effet, vous ne pouvez pas autoriser quelqu’un d’autre à payer avec votre carte.

Une fois que cela est fait, votre carte peut être utilisée dans tous les terminaux puisque les marchands n’ont pas à mettre à niveaux leur TPE. En revanche, elle ne fonctionnera pas avec les machines à bande, qui demandaient de faire glisser la carte sur le côté. Heureusement, elles sont assez rares dans l’hexagone.

La carte en question est aussi fine que les autres et le capteur se situe en haut à droite afin de rester accessible une fois cette dernière insérée. Le site Engadget a pu la tester et explique que le paiement se fait très rapidement. En règle générale, le pouce est déjà posé sur la carte avant de la mettre dans le terminal ce qui accélère le processus. Le seul désagrément réside dans le fait de se déplacer jusqu’à sa banque pour se la procurer. Bien qu’elle soit plus sécurisée, elle ne propose pas non plus un risque zéro puisque l’on sait que les capteurs restent relativement facile à tromper avec un peu de talent.