Cet homme politique suédois a lancé sa chaîne Twitch pour streamer du Hearthstone

Business

Par Fabio le

Ce n’est pas la première fois qu’une personnalité politique fait l’actualité parce qu’il joue aux jeux vidéo mais ça reste encore quelque chose d’étonnant. Rickard Nordin, membre du parlement suédois de 34 ans qui appartient au parti du Centre et qui est spécialisé dans les questions climatologiques et d’énergie, a trouvé dans le jeu vidéo un astucieux moyen de communiquer avec de plus jeunes générations.

Sensibiliser le public…

La classe politique en Suède est, semble-t-il, assez joueuse. Vous vous souvenez peut-être du Politikerstarcraft, un tournoi qui mettait aux prises les partis politiques suédois sur le jeu de stratégie en temps réel StarCraft II. Un tournoi qui avait pour but de « faire découvrir le sport électronique aux politiques, autant que de sensibiliser les joueurs à la politique. »

Pour le public, notamment un public jeune, le message paraît en tout cas positif. Cela a quelque chose de rassurant de savoir que ceux qui nous gouvernent connaissent – et comprennent – la technologie ou certaines de nos activités quotidiennes. En l’occurrence avec Rickard Nordin, Hearthstone, le jeu de cartes à grand succès édité et développé par Blizzard.

Dans sa bio Twitter, l’homme politique dit disposer d’un intérêt pour l’eSport. Mais il est allé plus loin puisqu’il vient même de lancer sa chaîne Twitch sur laquelle il livestream du Hearthstone tous les mardi en début de soirée. Il a réalisé pour l’heure une dizaine de vidéos, dans lesquelles on peut le voir jouer Druide tout en répondant aux diverses et variées questions des internautes.

Regarder une vidéo en direct de RiksdagsRickard sur www.twitch.tv

…autant que la classe politique ou les investisseurs

Le coup de Rickard Nordin pourrait d’ailleurs être double. En plus de séduire des jeunes générations par la proximité qu’il est en train de créer, sa présence médiatique pourrait aider plus globalement au développement de l’eSport. Le Suédois milite pour la création de visas d’athlète, de nouvelles lois concernant les taxes de jeu en tournoi ainsi que l’intégration de la discipline à l’université.

Source: Source