La Lune, dernière aire d’autoroute avant Mars ?

Espace

Par Pierre le

Mars, c’est loin. Très loin. En moyenne, la Planète rouge se situe à 75 millions de kilomètres de chez nous. La Lune est plus proche, puisqu’elle n’est qu’à 380 000 kilomètres. Alors pourquoi ne pas l’utiliser pour se lancer ?

Viser la Lune

L’idée d’utiliser la Lune comme étape pour aller sur Mars n’est pas nouvelle. L’idée a toujours été de faire de la Lune un endroit où les vaisseaux pourraient se ravitailler avant de partir, afin de partir de Terre « à vide ».

The Conversation, relayé en France par Numerama, s’est intéressé au concours de la California Institute of Technology : le Caltech Space Challenge. Des étudiants du monde entier se sont alors posé la question suivante : comment utiliser la Lune dans l’exploration de Mars ? Une idée est ressortie de la conférence. Les étudiants ont en effet imaginé une station spatiale placée au point Lagrange, à mi-chemin entre la Terre et la Lune. Une station service qui serait alimentée en carburant par des robots.

Au clair de la Lune

Des robots qui seraient eux sur la Lune et qui seraient chargés d’extraire la glace, puis de l’amener sur la station. Une station qui servirait à ravitailler les vaisseaux martiens.

L’intérêt ? Permettre aux vaisseaux de partir à vide. Le poids du carburant est en effet un handicap lors du départ sur Terre, et ravitailler en route permettrait d’économiser du temps et surtout de l’argent. Ainsi, l’exploration martienne se montrerait beaucoup plus aisée.

Une idée de base lunaire qui continue à faire son chemin. On attend maintenant une vraie installation par une entreprise privée ou publique.