[Sony x JDG] Votez pour votre court-métrage en « slow motion » préféré pour tenter de gagner des accessoires Sony

JDG Network

Par Redac JDGe le

Pour éprouver les qualités du Xperia XZ Premium, nous avons organisé un concours de courts-métrages autour de la fonction Super slow motion du dernier téléphone de Sony. Nous avons demandé à des photographes, vidéastes et réalisateurs de talent de nous étonner, nous impressionner, nous émouvoir. Avant de vous présenter les 3 courts-métrages la semaine prochaine, pour lesquels vous pourrez voter (et tenter de gagner des accessoires Sony, Stereo bluetooth Headset SBH70, Game control mount, Stereo Headset SBH60 etc. !), voici une petite présentation de nos talentueux participants.

Julien Douvier

Julien Douvier, 27 ans, photographe et réalisateur autodidacte depuis 2013 après des études dans le domaine de la carrosserie automobile et plus tard dans le design graphique. Julien s’est fait remarquer sur internet suite à la création de « photographies animées », ou plus précisément de courtes boucles vidéo filmées en plan statique répétées à l’infini, en faisant en sorte que la répétition soit quasiment invisible. Ce principe de boucle infinie a été adapté sur divers projets aussi bien personnels que pour des marques. Réaliser ce type d’images mélangeant divers aspects de la photographie et de la vidéo (aussi bien techniques qu’artistiques) a permis à Julien de devenir polyvalent et de réaliser du contenu de qualité en gérant la plupart du temps toutes les étapes lui-même, depuis le concept jusqu’au résultat final.

Le site de Julien Douvier

Remi Chapeaublanc

Photographe, voyageur et réalisateur… c’est ainsi que Rémi Chapeaublanc se présente sur les réseaux sociaux. Après une carrière scientifique dans la bio-informatique, il découvre dans la photo une façon de regarder le monde, toujours centrée sur l’humain. Depuis des années, il parcourt ainsi le monde. Pour sa série « Gods & Beasts » (2011), il traverse l’Europe et l’Asie jusqu’en Mongolie en moto. Il en ramène des portraits de chasseurs nomades kazakhs et de leurs animaux qui donneront lieu à de nombreuses expositions. Lors d’un nouveau voyage, en mars 2015, il y tourne son premier court-métrage auto-produit « Kövsghöl – To the one who taught us about nature ». Depuis octobre 2016, il a repris la route pour un long voyage depuis la Nouvelle-Zélande, dont il compte revenir jusqu’en France au guidon de sa moto. C’est sur le chemin du retour, en septembre prochain, qu’il s’arrêtera en Mongolie pour tourner un documentaire en réalité virtuelle. »

Le site de Remi Chapeaublanc

Micaël Reynaud

Micaël Reynaud est un artiste visuel friand de loops/gifs & basé dans le sud de la France.
Auteur controversé de la courgiflette, il attend désespérément le retour de Macromedia Flash.
Le site de Micaël Reynaud

Rendez-vous cette semaine pour découvrir les œuvres réalisées par nos trois talents.