Un artiste réussit à placer un portrait en 3D sur sa carte d’identité française

culture geek

Par Elodie le

Toute la procédure a été scrupuleusement respectée, les papiers fournis sont authentiques et la photo d’identité respecte les normes officielles. Sauf que celle-ci est en réalité un modèle 3D réalisé sur ordinateur.

crédits : Raphael Fabre – Facebook

Le 7 avril dernier, Raphael Fabre effectue une demande de carte d’identité à la mairie du 18e arrondissement de Paris. Pour cela, il envoie les papiers demandés ainsi que son portrait. Jusque-là, rien d’anormal. Quelques jours plus tard, la demande est acceptée et il reçoit sa nouvelle carte d’identité.

Oui, mais. Raphael Fabre a réussi à tromper l’administration avec une photo 3D ultra réaliste conçue par ordinateur. Comme il l’explique sur son site, son portrait a été réalisé grâce à des logiciels et techniques généralement utilisés pour les effets spéciaux au cinéma et dans l’industrie du jeu vidéo. Il a modélisé sa tête à la main avec un logiciel 3D plutôt que la numériser avec un scanner laser pour un résultat plus vrai que nature.
Il a ensuite appliqué les critères de cadrage, lumière et contraste requis pour faire correspondre son portrait aux demandes officielles. La tromperie aurait pu être révélée avec le portrait en haute résolution, notamment en étudiant les cheveux du jeune homme, mais sur une photo d’identité classique de taille standard, le résultat est confondant.

Un portrait 3D réaliste et trompeur


capture d’écran

Le portrait, la planche photomaton et le récépissé de demande ont été exposés à la galerie R-2 dans le cadre de l’Exposition Agora. L’artiste a voulu révéler « l’aspect parfois très inquiétant des nouvelles technologies ». Black Mirror n’est plus très loin.

Source: Source