Les smartphones BLU, une fois de plus infectés par un spyware, ont été interdits de vente sur Amazon

Smartphone

Par Perrine.s le

Une société spécialisées en cybersécurité affirme que des téléphones de la marque américaine BLU sont toujours sous l’emprise d’un logiciel espion. Bien que des données sont effectivement collectées, il est pour l’heure impossible de savoir si elles sont conservées ou non.

Amazon vient de suspendre la vente des téléphones Android de la société floridienne BLU. La raison de cette décision ? La présence d’un logiciel espion chinois sur les modèles de la marque. C’est Kryptowire, une entreprise américaine spécialisées en cybersécurité qui a annoncé la nouvelle lors de la conférence Black Hat qui s’est déroulée à Las Vegas fin juillet. Elle a découvert la supercherie en surprenant Shanghai Adups Technology, la société derrière le logiciel espion, en train de récupérer des données de téléphones américains sur des serveurs chinois.

Kryptowire a indiqué que le logiciel est toujours présent sur certains appareils BLU, mais dans une version plus discrète. Et cela malgré une mise à jour qui était déjà censée remédier au premier scandale qu’elle a révélé en novembre 2016. L’indésirable permet de contrôler à distance le téléphone, d’enregistrer les messages et appels, ainsi que récupérer d’autres données contenues dans l’appareil infecté. Si les informations ont pu être retracées jusqu’à Adups, il n’est pas possible de connaître leur sort une fois dans le serveur chinois et de savoir si elles sont, ou non, supprimées comme l’affirme la société asiatique.

Amazon ne plaisante pas avec la sécurité

« Parce que la sécurité et la confidentialité de nos clients sont de la plus haute importance, tous les modèles de téléphones BLU ont été rendus indisponibles à l’achat sur Amazon.com, jusqu’à ce que le problème soit résolu » a déclaré Amazon à CNET. Le distributeur américain a en plus retiré BLU de son programme privilégié « Prime Exclusive Phones » qui met en avant certains distributeurs sur son store. En France, à l’exception du marketplace, Amazon a également suspendu les téléphones de la marque Blu. Ceux qui sont disponibles à la vente sont des modèles d’occasion provenant d’autres revendeurs.

En réponse, BLU a récemment annoncé à The Verge que ses téléphones fonctionnent normalement et qu’une collecte standard des données est effectuée, sans porter atteinte à la confidentialité et sécurité des utilisateurs. La société souhaite désormais qu’Amazon lève sa sanction et remette ses appareils en vente.

Source: Source

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *