[La sélection de la rédaction] Les documentaires à voir absolument sur Netflix, Vol. 2

Cinéma

Par Jules le

Bien que Netflix mise essentiellement sur les séries, films et animes pour satisfaire ses abonnés et attirer de nouveaux venus, le catalogue du service de streaming...

Bien que Netflix mise essentiellement sur les séries, films et animes pour satisfaire ses abonnés et attirer de nouveaux venus, le catalogue du service de streaming américain abrite de nombreux documentaires. Et évidemment, on y trouve à boire et à manger. Une fois encore, nous vous proposons une sélection de docu’ passionnants qui vous permettront d’en apprendre un peu plus sur le monde entre deux saisons de Better Call Saul.

Le Procès d’une presse libre

Comment aux États-Unis, une sextape s’est transformée en lutte entre les médias et certaines des plus grandes fortunes du pays ? Voilà la question à laquelle tente de répondre Le Procès d’une presse libre en couvrant le procès opposant le site Gawker à Hulk Hogan. Ce documentaire dépeint la lente agonie de la presse qui, dans une Amérique toujours plus méfiante, doit désormais compter avec une justice de plus en plus manipulable.

The Bomb

Des documentaires sur l’histoire de la bombe atomique, on ne les compte plus. Mais The Bomb est différent. Plutôt que de vous donner un long cours d’histoire, The Bomb vous propose d’être témoin de la paranoïa et des risques qu’a entraînés l’apparition d’une telle arme. Des paroles, il y en a peu (et elles sont toutes tirées de vidéos d’époque). The Bomb préfère miser sur une bande originale électro – signée The Acid – et une mise en scène aux faux airs de trip halluciné.

Abstract

Avant de nous entourer, d’être entre nos mains, ou d’être devant nos yeux, les affiches, les voitures, les bâtiments sont dans l’esprit de créatifs. Et ce sont à ces hommes et femmes qui façonnent notre vie quotidienne et notre environnement que s’intéresse la série documentaire Abstract. Les spectateurs peuvent ainsi découvrir l’art subtil du design à travers le portrait d’illustrateurs, d’architectes, de graphistes, de décorateurs, de photographes ou encore de designers.

Hot Girls Wanted : Turned On

Après nous avoir plongés dans les coulisses du porno amateur, Hot Girls Wanted nous invite une nouvelle fois à nous interroger sur la relation entre sexualité, vie privée et nouvelles technologies, à travers non pas un, mais six cas différents. Que ce soient les applications, à l’instar de Tinder, les cam-girls, une industrie pornographique plus féministe, plus accessible, tout est mis en place pour que chacun trouve le moyen de s’épanouir pleinement dans sa sexualité. Et pourtant, tous possèdent une face sombre, qui parfois peut détruire une vie.

Winter on Fire: Ukraine’s fight for freedom

Nominé pour l’Oscar du meilleur documentaire, Winter on Fire montre au spectateur la façon dont les manifestations pacifiques et pro-européennes qui ont émergé en Ukraine entre 2013 et 2015, ont dégénéré en guerre civile, à cause du gouvernement. Après des mois d’affrontements sanglants entre la Berkout, une unité spéciale de police qui n’a pas hésité à user de la force létale, et la population civile, le président pro-russe Viktor Yanukovitch a été contraint de démissionner.

Cosmos

Injustement absent de notre première sélection (l’auteur a été proprement châtié), Cosmos fait pourtant partie des incontournables en matière de documentaire scientifique. À l’aide de sa voix suave et de ses connaissances, Neil deGrasse Tyson se donne pour mission de vulgariser plusieurs concepts scientifiques, et ainsi marcher dans les pas de Carl Sagan (à l’origine de la série scientifique des années 80 Cosmos: A personnal Voyage). Parfait pour mettre un pied dans le monde de la science sans se prendre la tête.

Cinq hommes et une guerre

En 1939, le monde s’est embrasé pour la seconde fois en 25 ans. Civils et militaires se sont mobilisés pour soutenir l’effort de guerre, et le cinéma n’a pas fait exception. Alors que les films de propagande se multipliaient à Hollywood, certains cinéastes ont voulu aller plus loin pour soutenir leur pays. Ainsi, John Ford, William Wyler, John Huston, Frank Capra et George Stevens ont pris la décision de s’engager dans l’armée américaine pour se rendre sur le front européen. Et qui de mieux que cinq grands cinéastes – Steven Spielberg, Francis Ford Coppola, Guilllermo Del Toro, Paul Greengrass et Laurence Kasdan – pour conter l’épopée de cinq cinéastes de légende ?

N’hésitez pas à nous faire connaître les documentaires qui vous ont plu.