Véhicules autonomes : Continental et Magna traversent la frontière canado-américaine “pour voir si ça marche”

Automobile

Par Auré le

Dans le cadre d'une coopération entre le Michigan Department of Transportation (MDOT) et le ministère des Transports de l’Ontario (MTO), Continental et Magna International ont récemment...

Dans le cadre d’une coopération entre le Michigan Department of Transportation (MDOT) et le ministère des Transports de l’Ontario (MTO), Continental et Magna International ont récemment réalisé un essai transfrontalier à bord de véhicules autonomes.

De l’Ontario au Michigan, “sans les mains”

Deux véhicules autonomes ont donc parcouru près de 500 kilomètres en partant du sud-est du Michigan, avec un crochet par le Canada pour finalement atteindre Traverse City aux USA dans le cadre d’une démonstration transfrontalière. Ce premier essai du genre a permis de tester l’interaction entre les caméras, les radars et les capteurs de détection installés à bord de leurs véhicules autonomes. Ils ont ainsi pu noter que ceux-ci fonctionnaient sous l’eau, lors de la traversée du tunnel séparant Detroit de Windsor.

“Notre système de conduite autonome “Cruising Chauffeur” permet au véhicule de se charger de tous les aspects de la conduite, en respectant le code de la route. Lorsque cette fonction est activée, un dispositif de contrôle de la conduite assistée par ordinateur baptisé “Assisted & Automated Driving Control Unit” recueille et analyse les données pour générer un modèle 3D de l’environnement à 360 degrés autour du véhicule. Combiné aux cartes hautes résolutions, notre système reconnaît le tracé de la route et tous les objets mobiles et immobiles entourant le véhicule”, explique Continental

Comme vous vous en doutez, ce type de test transfrontalier s’avère essentiel au développement des véhicules autonomes pour faire de ceux-ci une réalité en vérifiant qu’ils s’adaptent sans difficulté aux différences de signalisations entre nations et à l’évolution de la réglementation routière de chacun.

Source: Source