La sonde Cassini s’apprête à plonger dans l’atmosphère infernale de Saturne

Espace

Par Fabio le

La sonde spatiale de la NASA, dont la mission est de mieux nous renseigner sur Saturne, s’apprête à plonger vers l’atmosphère – infernale – de la sixième planète du Système solaire.

Crédits : NASA

Lancée de Cap Canaveral en octobre 1997, et arrivée autour de Saturne en 2004, c’est une épopée de 20 ans qui va se conclure pour la sonde spatiale. C’est en effet dans un petit mois à peine, le 15 septembre, que Cassini va effectuer son baroud d’honneur, une plongée abyssale vers l’atmosphère de la géante gazeuse. Qu’on se rassure, il ne s’agit pas d’un suicide mais bien d’une ultime mission destinée à nous informer un peu plus sur la planète. Ce Grand Finale, qui a débuté en avril dernier, verra se glisser la sonde (si elle y parvient) entre l’anneau D et la partie la moins dense de la couche atmosphérique de la planète, située à 62 000 km de son “sol”.

Des objectifs précis

Selon l’évolution de son état dans ces conditions, Cassini pourra peut-être nous renseigner sur la taille et la masse du noyau de Saturne, mais aussi nous donner des indices sur l’ancienneté et l’origine des anneaux, et notamment l’anneau D. Enfin, elle pourrait dévoiler un autre des mystères qui intéressent les chercheurs, à savoir la durée d’un jour sur Saturne.

Cassini aura rapporté de son périple une collection de clichés gigantesque que vous pouvez d’ailleurs retrouver à cette adresse. On lui dressera une biographie complète quand elle s’en sera définitivement allée !