[Notre sélection] 5 œuvres dans l’espace à regarder sur Netflix avant la sortie de Star Trek : Discovery

Cinéma

Par Redac JDGe le

Le premier épisode de la série Star Trek : Discovery débarquant sur la plateforme de SVoD américaine lundi prochain, une petite sélection de nos œuvres préférées se situant dans l’espace s’imposait. On rappelle que cette liste est bien évidement non exhaustive et qu’elle puise exclusivement dans le catalogue de Netflix (les non-abonnés comme les abonnés pourront par ailleurs aller lire notre sélection des meilleurs films de SF méconnus). N’hésitez pas à nous faire vos suggestions dans les commentaires !

Apollo 13

Apollo 13, réalisé par Ron Howard et sorti en 1995

“Houston, nous avons un problème.” C’est très clairement la phrase culte de ce film qui retrace le parcours des passagers du vaisseau Apollo 13. Dans ce long-métrage à l’ambiance pesante, on retrouve un Tom Hanks au sommet de sa carrière dans le rôle du commandant Jim Lovell. La réalisation de Ron Howard retrace assez fidèlement les événements du 13 avril 1970 lorsqu’un des réservoirs d’oxygène de l’appareil a explosé laissant l’équipage tout entier dans le doute, le tout à près de 330 000 kilomètres de la Terre. Un film qui vaut notamment pour son excellente mise en scène et sa propension à garder le suspens intact jusqu’au dénouement final.

Gravity, réalisé par Alfonso Cuarón et sorti en 2013

Véritable phénomène lors de sa sortie, le film vaut notamment pour l’intégration magistrale de la 3D, sans aucune doute la plus réussie au cinéma. Tourné entièrement sur fond vert, Gravity emmène le spectateur dans un voyage spatial haletant et surtout angoissant. On y suit les mésaventures de deux personnages, le docteur Ryan Stone interprétée par Sandra Bullock et l’astronaute chevronné Matt Kowalsky incarné par George Clooney. Après un accident, leur navette se trouve pulvérisée et ils doivent tenter le tout pour le tout afin de survivre, coincés dans l’espace. Le long-métrage offre des scènes d’un réalisme rare et des scènes chocs à couper le souffle qui l’ont fait devenir la belle surprise de 2013 et un grand succès à travers le monde. Si la 3D fait de cette oeuvre une expérience hors-norme, véritablement “physique”, la réalisation d’Alfonso Cuarón reste assez bien fichue pour qu’on puisse l’apprécier sur un écran lambda.

Star Trek, réalisé par J.J. Abrams et sorti en 2009

Six ans après un Star Trek Nemesis qui marquait la fin d’une ère, J.J. Abrams joue la carte du reboot avec un film décomplexé et plein de bonnes idées. On y découvre James Kirk et Spock, de leur rencontre à leur première aventure commune. À bord du célèbre U.S.S. Enterprise, les deux hommes et leurs coéquipiers vont devoir mettre fin à la menace de Nero, un romulien qui cherche à assouvir sa soif de vengeance. Savoureux mélange entre action, science-fiction et humour, ce nouvel épisode de Star Trek, pierre angulaire d’une nouvelle trilogie, a marqué les esprits, bien aidé par la patte J.J. Abrams et son savoir-faire lorsqu’il s’agit de mettre en scène.

Cosmos : Une odyssée à travers l’univers, un documentaire animé par Neil deGrasse Tyson et sorti en 2014

Cosmos fait pourtant partie des incontournables en matière de documentaire scientifique. À l’aide de sa voix suave et de ses connaissances, Neil deGrasse Tyson se donne pour mission de vulgariser plusieurs concepts scientifiques, et ainsi marcher dans les pas de Carl Sagan (à l’origine de la série scientifique des années 80 Cosmos : A personnal Voyage). Parfait pour mettre un pied dans le monde de la science sans se prendre la tête.

The Expanse, 2 saisons, série créée par Mark Fergus et Hawk Ostby et sortie en 2015

ept mois après sa diffusion sur la chaîne SyFy, l’excellente saison 2 de The Expanse est disponible sur Netflix. Cette nouvelle saison prouve que SyFy maîtrise sa série et est toujours capable de livrer un space opera cohérent, qui mise sur les intrigues politiques et des personnages travaillés, plutôt que de l’action à tous les étages.