Pour la suite d’Alien Covenant, Ridley Scott veut moins de xénomorphes, mais plus d’androïdes

Cinéma

Par Pierre le

Les critiques glaciales d’Alien Covenant n’ont pas refroidi Ridley Scott qui compte encore explorer son univers démarré en 1979. Pour faire suite à Covenant, tonton Ridley aimerait explorer d’autres pistes.

Une direction totalement différente

C’est lors d’un podcast du magazine Empire pour la promo de l’excellent Blade Runner 2049 que monsieur Scott a évoqué la suite de la saga Alien. Pour ce nouveau volet, le quatrième réalisé par ses soins, le réalisateur aimerait changer totalement de ton.

Lors de l’émission, Ridley Scott indique ainsi que l’évolution du xénomorphe est “pratiquement” terminée et que le lien avec le premier Alien est fait. Cependant, il souhaite prendre une nouvelle direction en s’intéressant aux intelligences artificielles de la saga, symbolisées par David dans les deux derniers films.

À LIRE AUSSI SUR CE SUJET [Critique] Blade Runner 2049

Scott aimerait raconter l’histoire d’une planète où les IA prennent le pouvoir et filmer la création d’un monde parfait… selon elles.

Ce ne sont visiblement pas des paroles en l’air, puisque Scott termine son discours en précisant que le plan est déjà bien établi pour une suite. Si les critiques concernant Covenant ont été fraîches et que le film n’a fait que marchouiller au box-office (250 millions de dollars), Scott sait qu’il pourra faire autant de film qu’il souhaite, la Fox ne pouvant rien lui refuser.

À LIRE AUSSI SUR CE SUJET [Critique] Alien : Covenant

En tout cas, même si la direction d’un monde dirigé par une IA semble être classique, elle ne pourrait qu’apporter un souffle nouveau à la saga Alien, qui avait déjà tenté (maladroitement) d’explorer de nouvelles pistes avec Prometheus avant de revenir pleinement dans le film de monstre avec Covenant.