Kinect : au tour de son adaptateur pour Xbox de tirer sa révérence

Jeux Vidéo

Par Mathieu le

La Kinect n’est plus. Sortie en 2010 sur Xbox 360 puis en 2013 sur la One, la caméra n’aura jamais réussi à tenir les promesses qui étaient les siennes lors de sa présentation initiale. Après avoir tenté de lui offrir un second souffle ces dernières années, Microsoft a donc fini par se résigner et annonce, avec une discrétion compréhensible, que la production de l’adaptateur destiné à l’utilisation de l’accessoire sur Xbox One S et X avait purement et simplement cessé.

Fin du game

En effet, seule la Xbox One première du nom bénéficiait d’un port permettant de relier la caméra directement à la console. Face aux chiffres de ventes décevants et à une utilisation quasi inexistante de la part des consommateurs, Microsoft avait donc décidé de ne pas proposer de branchement direct sur ses nouveaux modèles mais plutôt un adaptateur USB à se procurer en sus. Et alors que les possesseurs de Xbox One, toutes catégories confondues, n’ont jamais vraiment montré d’attrait pour cette technologie de motion gaming, c’est donc tout doucement vers l’oublie que se dirige Kinect, moins de huit ans après avoir débarqué sur le marché du jeu vidéo. Un porte-parole de l’entreprise a confié au site Polygon :

Après des considérations minitueuses, nous avons décidé de cesser la production de l’adaptateur Kinect pour nous concentrer sur le lancement de nouveaux accessoires de jeu davantage réclamés par les fans sur Xbox One et Windows 10.

Pour rappel, la firme américaine avait déjà avoué que la production du Kinect avait cessé en octobre 2017, une décision lourde à prendre mais finalement logique tant la caméra ne se vendait pas. Au-delà de son manque d’attractivité, c’est bien son prix (environ 100 euros à sortie) ou le coût de l’adaptateur (50 euros) qui ont accéléré sa chute. Si Kinect n’est plus et que Microsoft préfère la tuer, c’est peut-être dans l’optique de se concentrer…sur la réalité virtuelle, afin de concurrencer Sony ?