Pour donner un sens à leur vie, ils suppriment toutes les femmes de Star Wars, Les Derniers Jedi

Cinéma

Par Elodie le

Le MRA (ou MRMMen’s right movement) mène actuellement le combat de toute une vie, courroucé par le dernier épisode de la saga Star Wars, Les Derniers Jedi (notre critique). Ses griefs ? Le film fait l’apologie de la haine des hommes. Qu’à cela ne tienne, le groupe a réalisé son film parfait, une mouture sans aucune présence féminine. Le réalisateur Rian Johnson et les acteurs du film n’ont pas tardé à réagir. Pour le meilleur.

Ils militent pour le droit des hommes (et non de l’Homme) et ils ne sont pas contents. Pire, ils accusent ! Leur redécoupage de Star Wars, Les Derniers Jedi fait donc 46 minutes (oui, on est loin des 2 heures et demie de l’original) et est exempts de toute présence féminine, y compris celle incluant rien de moins que le général Leia Organa.

Sans doute exaspéré par cette libération de la parole des femmes victimes de violence, de harcèlement et/ou d’agressions sexuelles dans le cadre du mouvement #metoo et #balancetonporc, le groupe a lancé son contre-feu sur les réseaux sociaux, et les militants du mouvement n’ont pas tardé à relayer le message, sans faire dans la demi-mesure :

« Les Derniers Jedi a été le clou sur le cercueil de la franchise. Le politiquement correct et la SJW (Social Justice Warrior – guerrière de la justice sociale) Kathleen Kennedy ont tué Star Wars. »

Un film de propagande féministe

Pour eux, Les Derniers Jedi est un film de propagande de gauchistes anti-Trump. Pensez donc, des femmes comme héroïnes, qui malmènent (Kylo) ou dirigent des hommes (Poe, Finn) ? L’attaque est claire. Dans la description de leur Star Wars libéré de toutes ces femmes, il est mentionné que les coupes comprennent :

• tous les plans où l’on voit des femmes pilotes, officiers ou « ayant des idées »;
• ceux avec Amilyn Holdo, qui a « failli » dans son commandement ;
• ceux avec Leia : elle « ne gronde jamais, ni ne questionne ou rétrograde Poe », membre eminent et “respecté” de la Résistance ;
• lorsqu’une déclaration importante est formulée par une femme, elle est remplacée par un homme ; « ça fonctionne plutôt bien » ;
• le « Wookie [Chewbacca, NDLR] mange le Porg, ou du moins n’est pas interrompu en essayant de le faire ». Quel affront !

Sur Twitter, Rian Johnson et les acteurs du film n’ont pas tardé à réagir. Sans doute de la meilleure manière qui soit :

De Leia (princesse puis générale) à Padmé Amidala (ancienne reine de Naboo, sénatrice et combattante), les femmes ont toujours eu un rôle important dans la saga, pourquoi cela changerait avec cette nouvelle trilogie ? Souffrez en, ou grandissez !