PocketSprite : succès en crowdfunding pour cette console de la taille d’un porte-clé

Jeux-Video

Par Henri le

Vous trouvez que le terme “console de poche” est galvaudé avec des machines comme la Nintendo DS ou la PS Vita ? Alors, la PocketSprite est peut-être faite pour vous.

Vous avez peur d’abîmer votre Nintendo Switch toute neuve dans le métro, mais seriez bien tenté par une partie pendant votre trajet ? Ça tombe bien, la PocketSprite saura se faire oublier dans le fond de votre poche.

Cette petite console dotée d’un écran de 96 × 64 pixels est équipée des émulateurs GNUBoy, pour faire tourner les jeux Game Boy (et GB Color) et SMS Plus pour les titres Sega Master System et Game Gear.

Jouer absolument partout

La plupart de ces petits appareils sont construits autour d’un Arduino, mais ce dernier embarque un SoC ESP32, 520 Kb de RAM et un processeur bicoeur cadencé à 240 MHz. Ses créateurs indiquent qu’une charge permet de jouer des heures durant. Vu les dimensions de l’écran, on veut bien les croire.

Ses 128 Mo de stockage lui permettent d’accueillir de nombreuses ROMs, qu’il est possible de charger en mode “Over-the-air” sur votre machine. Il suffit de se connecter au même réseau que celui de votre ordinateur et d’y envoyer vos titres préférés. Elle est d’ailleurs totalement Open Source, ce qui ne la limite pas techniquement aux jeux Game Boy ou Sega.

La PocketSprite semble avoir trouvé son public puisqu’elle a déjà dépassé son objectif initial de 20 000 dollars, et culmine actuellement à plus de 62 000 dollars. Il faudra débourser 45 euros environ pour se la procurer (frais de port compris) directement sur la page Crowd Supply. Vérifiez quand même la taille de vos mains avant de passer à la caisse.