Retour sur le Hackathon Volvo à Station F

Business

Par Partenaire le

Les 6 et 7 février 2018 a eu lieu le tout premier Hackathon Volvo. Pas moins de 50 candidats se sont inscrits et c’est finalement 37 d’entre eux qui se sont retrouvés à la Station F pour essayer de convaincre le constructeur suédois Volvo.

La semaine dernière (6 et 7 février 2018) a eu lieu le tout premier Hackathon Volvo et on y était. Plus de 50 start-up issues de toute la France se sont inscrites et Volvo en a finalement sélectionné 37 . Elles se sont retrouvés chez Station F pour essayer de convaincre le constructeur suédois Volvo (“je roule” en suédois) avec leur projet. À la clé : une jolie petite somme de 40 000 euros, un accompagnement en communication et le prêt d’une Volvo XC40, le nouveau SUV urbain, le tout pendant un an. Les deuxième et troisième, quant à eux, repartaient avec la somme de 5 000 euros chacun.

Avec les progrès techniques et la convergence entre le monde de l’automobile et celui des nouvelles technologies, les constructeurs se sont donnés des objectifs ambitieux tant au niveau de l’expérience autour du véhicule qu’au niveau de la sécurité. D’ailleurs, Volvo promet qu’il n’y aura plus aucun mort ou blessé grave dans ses nouvelles voitures d’ici 2020 et c’est la seule marque à s’être fixée un tel objectif. Le défi est de taille mais Volvo propose déjà de nouvelles technologies pour atteindre cet objectif : on pense à la vitesse adaptative qui accélère et freine en fonction du trafic, la reconnaissance des marquages au sol, l’anticipation des collisions ou encore la détection des piétons et animaux. Toutes ces technologies, disponibles aujourd’hui, permettent à un véhicule Volvo de garder le contrôle afin d’éviter les accidents de la route.

Le thème du hackathon « Lighting the Way » avait pour objectif de découvrir les start-up de demain qui imagineront des solutions innovantes. Le 6 février, le sujet de réflexion du hackathon leur était communiqué : imbriquer un nouveau service à l’intérieur de la voiture, pour optimiser l’expérience utilisateur et la rendre plus utile aux gens.

Objectif ultime : faire gagner chaque jour des minutes précieuses aux propriétaires des véhicules Volvo. Rappelons que Volvo promet de faire gagner une semaine de temps libre par an d’ici 2025 grâce à une multitude de nouveaux services, tous visant à faciliter la vie.

 

Sur les 37 participants, le jury (composé d’Atif Rafiq, Senior vice-président, directeur digital et innovation Volvo Cars, Michelle Gilbert de Facebook, Jean de la Rochebrochard de Kima Ventures, Rémi Guyot de BlaBlaCar, Marwan Elfitesse de Station F, Vincent Puren de Maddyness et Nathalie Duneau de Volvo Car France), a finalement sélectionné 5 finalistes qui ont eu la lourde tâche de faire une soutenance en fin de hackathon pour présenter leurs projets. Après délibération, c’est Puump! qui a finalement gagné cette première édition du Hackathon Volvo.

Partant du constat que plus des trois quarts des véhicules en circulation ont des pneus sous-gonflés, Puump! est un service qui permet de gonfler vos pneus via une application mobile. Ainsi, à votre demande, Puump! viendra vérifier la pression et l’état des pneus là où le véhicule est garé. En effet, on sait tous que ce n’est toujours pas évident de faire gonfler ses pneus à la bonne pression alors que c’est une question de sécurité. On parle ainsi de 60 000 accidents par an en France liés à des pneus sous-gonflés. Des pneus bien gonflés, c’est plus de contrôle sur la route et moins de sur-consommation. Le service, devrait voir le jour dès le mois de mai à Paris et si tout se passe bien, sera étendu à d’autres grandes villes en Europe.

Et enfin, des deux autres finalistes, on salue la start-up Boarding Ring et son projet Boarding Light qui permet de réduire une fois pour toutes le mal des transports. Comment ? Grâce à des colonnes de LED dans l’habitacle de la voiture qui recréent un plan d’horizon artificiel et permettent aux passagers de supprimer le conflit sensoriel à l’origine de ce ce désagrément. La start-up Gulplug, troisième, est un système auto-aimanté qui permet de recharger quasi automatiquement votre voiture hybride pendant son temps de stationnement, ce qui permet de bénéficier pleinement des moteurs hybrides et non se contenter de la partie thermique.