La momie “extraterrestre” d’Atacama livre enfin ses secrets

Science

Par Henri le

Certaines découvertes archéologiques et scientifiques défient les normes. C’est le cas de cet étrange squelette découvert en 2003 dans le désert d’Atacama, qui n’a pas tardé à affoler la toile. Mais il vient de livrer ses secrets.

Crédits Photo : Dr. Emery Smith

Renommé “Ata” depuis, ce squelette a la particularité d’être parfaitement conservé. Il faut avouer que les conditions extrêmes du désert d’Atacama, considéré comme l’endroit le plus aride sur Terre, ont permis à ce dernier de ne pas subir les affres du temps.

Trouvé il y a une quinzaine d’années, il n’a cessé de soulever des questions depuis. Il faut dire que sa taille et sa forme ont de quoi intriguer. Mesurant 15 centimètres, ce dernier dispose d’un crane anormalement allongé, d’un visage déformé par de très grandes orbites et de seulement 10 côtes (contre 12 normalement). Il n’en fallait pas plus pour que des chercheurs peu scrupuleux crient à la trouvaille extraterrestre.

Le désert d’Atacama, le plus aride du monde.

Cependant, une partie de la sphère scientifique fut prise au dépourvu par la découverte. C’est le cas de Garry Nolan, un microbiologiste et immunologue de l’université de Stanford qui s’est sérieusement penché sur le cas. Dès 2013, il était arrivé à la conclusion qu’Ata était bel et bien humain et atteint de malformations sévères. Mais de nombreuses questions restaient néanmoins en suspens, notamment concernant son sexe ou les raisons d’une telle difformité. Un cas de nanisme avait déjà été évoqué sans pour autant que des preuves soient apportées.

D’autres voix, comme celle du curateur du musée Horiman de Londres, avaient affirmé qu’il s’agissait probablement d’un fœtus avorté et non d’un jeune enfant. Ce dernier aurait ainsi été déposé près d’une église située dans le désert.

Cinq ans plus tard, Nolan et son équipe, composés notamment d’Atul Butte, directeur de l’Institut pour les sciences de la santé computationnelle à l’Université de Californie, se sont lancés dans l’analyse génétique du corps d’Ata.

Crédits Photo : Dr Emery Smith

Cette étude passionnante, récemment publiée hier dans le très sérieux journal Genome Research, souligne la présence de nombreuses mutations. Le séquençage complet de l’ADN, facilité par l’état intact du squelette, a permis d’observer que plusieurs gènes responsables du développement des os comportaient des anomalies.

Elles ont modifié l’apparence d’Ata comme jamais cela n’avait encore été observé chez un humain. L’étude souligne que le corps, qui date d’une quarantaine d’années, montre des signes de vieillissement prématuré. Il s’agit effectivement d’un fœtus féminin, de parents chiliens. Les chercheurs ont d’ailleurs trouvé des signes évidents de dysplasie osseuse.

L’analyse précise des gènes a montré qu’au moins sept d’entre eux montraient des mutations, qui ont logiquement contribué aux caractéristiques physiques d’Ata. L’aspect insolite de la découverte tient dans le fait que la recherche d’une anomalie se fait très souvent sur un seul gène. Le nombre de mutations présentes ici est particulièrement impressionnant, comme le précise Atul Butte.

 

“Le nombre de mutations que présente le corps de cet enfant est assez surprenant. Les enfants atteints de maladies rares subissent fréquemment un séquençage génétique, mais dans le milieu médical, on recherche très souvent « le gène » contenant un problème. On pense souvent que l’explication la plus évidente est la bonne. […] Cela m’apprend que lorsque l’on veut spécifier leur problème à des patients malades, on ne devrait pas s’arrêter à un seul gène défaillant expliquant leur condition. Plusieurs d’entre eux peuvent en fait avoir un souci. Cela pourrait nous aider à mieux choisir les thérapies à l’avenir.”

Crédits : Dr. Emery Smith

Ce cas au départ mystérieux aura donc permis aux scientifiques d’affiner la manière dont ils analysent l’intégralité du génome. En sciences, rien ne se perd.

19 réponses à “La momie “extraterrestre” d’Atacama livre enfin ses secrets”

  1. Ca soulève d’autre question, imaginé l’accouchement ! Et la survie impossible. Et de toute façon même si serai d’orgine inconnu jamais il le dirai et préférais trouvé d’autre piste a dire. Rien de complotisme la dedans si jamais juste du réel. CF les lumière de phoenix. Il ne savent pas mais au lieu de le dire invente…

  2. L’article dit qu’il s’agit d’un foetus, d’un bébé mort-né donc. Ce qui était très courant a l’époque. Donc la survie…

  3. euh… tu as vu la dernière photo ??
    Je ne pense pas qu’on puisse parler d’accouchement vu sa taille…

    Et comme tu as tout de même l’air de faire des efforts pour l’orthographe, petite correction (juste pour l’orthographe, je laisse la tournure improbable de tes phrases….):

    Ca soulève d’autreS questionS, imaginEZ l’accouchement ! Et la survie
    impossible. Et de toute façon même si C’ETAIT d’orIgine inconnuE jamais ilS
    le diraiENT et préféreraiENT trouvER d’autreS pisteS à dire. Rien de complotisme
    là dedans si jamais juste du réel. CF les lumièreS de phoenix. Il ne
    savent pas mais au lieu de le dire inventeNT

    Comment donner de la crédibilité à des propos démontrant son absence de raisonnement sur des règles simples et logiques d’orthographe?… Va te réfugier dans tes thèses complotistes, tu y trouvera du réconfort et évitera toute remise en cause de ta part.

  4. Merci pour la correction. Je note le point figure toi que je suis  en plein projet voltaire (les débuts) pour corriger ce manque.

    Mais j’écris mal (allez juste pour toi une grosse volontaire) souper (tu remarque j’ai un o) mal. Mais j’essaye de rester gentil 🙂 personne ne te dit que je ne me remet pas en cause.

    Et comme tu déduis sans connaitre je déduis que ton évident manque de confiance dans de nombreux domaine te font mettre en avant l’une de t (ta vus juste t) seul compétence :). J’ai peut être tout faux mais je ne connais pas donc comme toi je fait à ma sauce 😉

  5. Ben j’avoue que tes propos pue le complotiste qui a encore du mal à s’assumer avec leur phrase typique "je dis pas que j’y crois je pose juste des questions" … mais v’là les questions… genre "si la terre est ronde pourquoi on voit pas sa courbure ? mais je dis pas qu’elle est plate hein, je pose juste des questions…" noooon bien sûr…

    Tu as prouvé ton talent à t’auto-convaincre : l’article dit bien qu’il s’agit d’un fœtus, l’ADN est humain, mais tu en doutes en te défendant d’être complotiste (non bien sûr !!!) et t’enchaines avec les "lumières de phoenix" au sujet des quelles tu sous-entend un complot alors qu’il s’agissait juste de fusées éclairantes…

    Donc tu es visiblement plus malin que des tas d’experts. C’est ce que j’appelle ne pas se remettre en cause, en effet.
    L’effet Dunning-Kruger : plus on est con, plus on se croit intelligent; et inversement.
    D’ailleurs tu le prouve une nouvelle fois en tentant une analyse psychologique de mon cas… bref, mdr.

    ps: désolé si j’ai l’air un peu agressif, mais je n’ai plus aucune tolérance envers les abrutis qui croient à des théories absurdes alors que de nos jours il y a tant de savoir accessible…

    Mais bonne initiative pour le "projet Voltaire", bon courage !

  6. Moi je dis que c’est un nouveau mystère pour l’homme et la science et que sa va nous aider à trouver des solutions pour la médecine je ne sais pas si vous allet avoir un enfants ou des chose comme sà mais imaginer votre enfant à le même problème vous serai bien content de trouver quelque chose pour l’aider.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *