« Nous avons créé une machine à sous » : Les développeurs de Warframe retirent une microtransaction après qu’un client l’a payé 200 fois

Jeux-Video

Par Henri le

Les microtransactions font désormais partie intégrante du jeu vidéo. Le jeu Warframe en propose, mais ses développeurs ont décidé d’en enlever un pour cause d’utilisation intensive d’un de leur joueur.

Développé par Digital Extremes, Warframe est un TPS où s’affrontent différentes races d’aliens. Plutôt apprécié, ce TPS gratuit met à disposition une boutique ingame contenant plusieurs microtransactions cosmétiques (ou permettant d’agrandir leur inventaire).

Les développeurs se sont récemment rendu compte qu’une d’entre elles avait été tellement utilisée par un joueur qu’ils ont décidé de la retirer.

Il est en effet possible d’accompagner son personnage d’un animal de compagnie et d’utiliser une machine nommée « Nutrio Incubator » pour personnaliser aléatoirement sa couleur. Chaque tentative coûte environ 10 platines, ce qui équivaut à 60 centimes d’euros.

L’épisode de la chaîne YouTube NoClip dédié au jeu permet d’écouter les propos de Sheldon Carter, le studio manager. Il y évoque l’introduction de ces animaux (nommés Kubrows) et cette fameuse personnalisation payante.

Après avoir constaté qu’un des joueurs l’avait utilisé plus de 200 fois, il a décidé de supprimer purement et simplement la microtransaction en question.

“Et c’est juste comme “oh mon dieu, qu’avons-nous fait ? Nous avons créé une machine à sous”. Et vous savez, l’enlever nous a pris quelque temps, un jour, un jour et demi. C’est un gros regret.” 

Bien qu’elle soit particulièrement lucrative, cette fonctionnalité a été retirée très rapidement, démontrant que le studio tenait à préserver ses principes. Une honnêteté bienvenue, qui explique en partie pourquoi le titre est toujours pratiqué depuis sa sortie en 2013.