Attention Tinder ! Facebook va proposer des fonctionnalités de sites de rencontres

apps

Par Anne Cagan le

Mark Zuckerberg a annoncé que Facebook allait mettre en place une plateforme de rencontre. Il sera ainsi possible de créer un profil de rencontre séparé du profil Facebook principal pour rencontrer (peut-être) l’âme soeur.

Se divertir, discuter, s’informer, la liste de chose que l’on peut faire sur Facebook est longue. Mark Zuckerberg aimerait cependant y ajouter un nouvel item. Comme le rapporte The Verge, le fondateur de Facebook a en effet annoncé hier lors de la conférence F8 qu’il allait prochainement proposer un service de rencontre sur sa plateforme.

Un profil séparé du profil principal

Ces fonctionnalités seront bien sûr complètement optionnelles et il sera possible de créer un “profil de rencontre” séparé du profil Facebook principal. “Vos amis ne verront pas votre profil et le service ne vous suggérera que des personnes qui ne sont pas vos amis” a précisé Mark Zuckerberg lors de la conférence F8.

Sur les visuels présentés par Facebook, on peut voir que ce profil contiendra les informations habituelles: photos, métier, ville, etc. Comme le précise The Verge, ce service devrait cependant également intégrer d’autres éléments plus spécifiques à Facebook, par exemple les Événements ou les groupes auxquels l’utilisateur est inscrit.

La date de sortie sera donnée plus tard dans l’année

À ce propos, le chef de produit Facebook Chris Cox a d’ailleurs évoqué une fonction baptisée “déverrouillage” qui permettrait aux utilisateurs de rendre leur profil visible des autres personnes qui se rendent à un événement ou qui sont inscrites sur un groupe. Les échanges se tiendraient sur un chat séparé de Messenger.

M. Zuckerberg n’a pas précisé si ce service de rencontre serait payant mais la grande majorité des fonctionnalités de Facebook étant gratuites, on peut espérer que celle-ci le soit aussi.

Facebook donnera plus tard dans l’année, après une phase de test, plus de précisions et notamment la date de sortie. Reste à voir si cette nouveauté suffira à apaiser le mécontentement que le scandale Cambridge Analytica a généré au sein des utilisateurs. La lune de miel semble en tout cas bel et bien finie.