Antivirus gratuit : pourquoi Kaspersky Free est la meilleure alternative sur PC

À quoi bon protéger son PC avec un antivirus alors que vous faites toujours attention à votre hygiène de surf sur Internet ? C’est une question que se posent de nombreux internautes, en supposant que Windows 10 est désormais suffisamment sécurisé pour se passer d’un quelconque antivirus. C’est un peu naïf, d’autant plus qu’avec Kaspersky Free, il est possible de mettre aisément en place des sécurités efficaces, et ce, sans dépenser le moindre euro.


Avec plus de 20 ans d’existence et 400 millions d’utilisateurs dans le monde, Kaspersky n’est pas n’importe qui dans le monde des antivirus. Le célèbre éditeur de logiciel est aujourd’hui bien conscient que protéger un appareil, c’est avant tout protéger ses données, mais aussi mettre ses amis, sa famille ou sa communauté à l’abri de potentielles menaces liées à la sécurité informatique.

Une protection antivirus est plus que jamais nécessaire. Sur la seule année 2017, Kaspersky a ainsi référencé 950 000 ordinateurs qui ont été la cible des crypto virus. Des menaces qui ne faiblissent jamais. En 2017, les solutions Kaspersky Lab ont permis de contrer plus de 1,2 milliard d’actes malveillants en ligne, contre 758 millions en 2016. Vyacheslav Zakorzhevsky, responsable de l’équipe antimalware de Kaspersky Lab, ajoute :

« En 2015, nous avons constaté une baisse visible des détections journalières, au point même de commencer à envisager que les nouveaux malwares aient pu être moins importants pour les criminels, ceux-ci préférant réutiliser des logiciels malveillants anciens. Cependant, ces deux dernières années, le nombre de nouveaux malwares découverts est reparti à la hausse, signe d’un regain d’intérêt pour la création de nouveaux codes malveillants. L’explosion des attaques de ransomware enregistrée durant la même période est appelée à se poursuivre car il existe un formidable écosystème criminel derrière ce type de menace, produisant des centaines de nouveaux échantillons chaque jour. »

Des menaces qu’il est nécessaire de prendre au sérieux, quand bien même on veille quotidiennement à ne pas ouvrir n’importe quelle pièce jointe, à créer des mots de passe forts ou à ne pas utiliser les liens de sites louches.

Kaspersky Free, une protection aussi efficace que légère

D’autant plus qu’il existe d’excellents antivirus gratuits pour facilement veiller sur sa sécurité. Et de ce point de vue, Kaspersky Free est de loin le meilleur. Il bénéficie des mises à jour régulières de la maison-mère afin de protéger votre appareil des dernières attaques connues. Enfin, quand bien même Kaspersky Free protège votre ordinateur en temps réel, cette protection n’a aucun impact sur les performances.

La version 2018 de Kaspersky Free (PC/Windows uniquement) intègre par ailleurs des nouveautés afin de parer aux ransomwares (comme Wannacry) qui ont pullulé ces derniers mois. Désormais Kaspersky Free dispose d’une fonctionnalité d’analyse des liens qui permet de catégoriser et de visualiser les liens provenant de logiciels publicitaires, de riskware et de pornware. Plus de mauvaises surprises lorsque l’on a un doute sur ce lien un peu louche. Enfin, la fonctionnalité surveillance du système vous alerte en cas de désactivation de la protection contre les ransomware, ce qui atténue le risque d’infection.

Mot de passe fort + antivirus, le couple idéal pour garantir la sécurité de ses données

Rappelons enfin pour finir qu’un bon antivirus ne peut rien contre le vol de mot de passe, qui provient souvent de vols de bases de données ou de mots de passe trop faibles. Pour pallier ce problème, et s’assurer définitivement que toutes ses données sont bien protégées, Kaspersky Password Manager est l’outil idéal. Il s’agit d’un coffre virtuel chiffré qui stocke vos mots de passe (qu’il peut générer lui-même aléatoirement) ou vos fichiers et qui se débloque à l’aide d’un unique mot de passe. Bien plus pratique que de retenir 20 sésames différents et surtout bien plus sûr. Et pour toujours plus de sécurité, sécurisez votre connexion avec le VPN Kaspersky Secure Connection.