Apple bloque les connexions USB au bout d’une heure, il y a déjà une parade

Apple

Par Olivier le

Apple s’est engagée dans un jeu du chat et de la souris contre les entreprises qui fournissent à la police des systèmes permettant de « casser » un iPhone verrouillé. Une nouvelle fonction a fait son apparition dans une bêta d’iOS qui va leur rendre la vie plus difficile.

Un mode de restriction USB va faire son apparition dans une prochaine mise à jour d’iOS, a expliqué Apple. Celui-ci est déjà présent dans les dernières bêtas du système d’exploitation mobile. Le principe est simple : un périphérique USB branché sur le port Lightning d’un iPhone ou d’un iPad ne peut pas accéder aux données si l’utilisateur ne s’est pas authentifié dans la dernière heure.

Forcer la porte

Cette fonction a été pensée pour empêcher les boîtiers de déverrouillage de trouver un accès aux appareils iOS par force brute. En moins d’une heure, c’est effectivement très difficile de « craquer » un code de déverrouillage, pour peu que celui-ci soit d’au moins 6 chiffres. Ces outils existent et ils sont visiblement très populaires auprès des forces de l’ordre, en particulier aux États-Unis. C’est le cas du boîtier GrayKey (image ci-dessus), créé par l’entreprise Greyshift.

Ce constructeur assure avoir déjà trouvé le moyen de contourner la nouvelle protection d’Apple. Mieux encore, Greyshift a mis au point des parades technologiques qui permettront à son produit d’être opérationnel à l’avenir, même si Apple va plus loin dans la protection des données des utilisateurs…

Il est toujours possible que Greyshift bluffe car après tout il s’agit de protéger un business très rentable. Pour ce qui concerne Apple, il n’est pas question selon l’entreprise d’entraver le travail de la police et des enquêteurs. Malgré tout, chez ces derniers, l’inquiétude reste de mise.