HTC vend de moins en moins de smartphones et licencie un quart de ses effectifs

Smartphone

Par Olivier le

Les temps sont durs pour HTC. En fait, depuis plusieurs années, les difficultés financières n’ont cessé de s’empiler pour le constructeur de Taïwan, et cela ne va pas en s’améliorant.

smartcapture

Les ventes pour le mois de juin ont ainsi plongé de 68%, la baisse la plus sévère en deux ans. Durant le mois dernier, HTC a encaissé l’équivalent de 72 millions de dollars, contre 80 millions en mai… et 226 millions en juin 2017 ! Autant dire que les choses vont de mal en pis, malgré le lancement fin mai du U12+, un smartphone haut de gamme qui ne manque pas d’intérêt.

Des ventes décevantes

Les ventes de HTC dans le segment haut de gamme ont été plus faibles que prévu, relève les analystes, et ce n’est guère mieux dans l’entrée et le milieu de gamme : les nouveaux modèles n’ont pas grand chose pour eux et ils n’attirent guère une clientèle qui penchent plutôt vers les produits de Samsung, par exemple. Le volume de production estimé pour cette année ne devrait pas dépasser les 2 millions d’unités en tout.

Il y a quelques jours, le constructeur annonçait un nouveau plan de restructuration : 1 500 mises à pied dans son usine de Taïwan, soit le quart de ses effectifs. À ce rythme, il ne restera pas grand monde pour continuer à développer et produire de nouveaux produits.

HTC a « vendu » l’équipe chargée de la conception des Pixel à Google pour 1,1 milliard de dollars. C’est autant d’expertise et de matière grise qui ne travaillent plus pour l’entreprise. Demain, HTC pourrait-il céder l’activité Vive à Valve ? L’éditeur de Steam est un partenaire proche qui a aidé au développement de l’offre de réalité virtuelle du constructeur.

Pour le moment, HTC explique que la coupe claire dans ses effectifs vise à rapprocher ses deux activités, la téléphonie et la VR. La trésorerie sera-t-elle suffisante pour mener ce projet à son terme ?

Source: Reuters