Nasa : l’ICESat-2 va mesurer les pôles avec un laser

Espace

Par Olivier le

Comment se portent les pôles de notre bonne vieille planète ? Pour en avoir le cœur net, la Nasa va envoyer dans l’espace un nouveau satellite, l’ICESat-2, dont la mission est de mesurer le niveau des glaces en Antarctique et au Groenland.

Et pour accomplir cet objectif, l’ICESat-2 (pour « Ice, Cloud and land Elevation Satellite-2 ») sera envoyé dans l’espace le mois prochain. Il embarque un certain nombre de technologies de pointe, à commencer par des instruments laser qui permettra au satellite de lancer 60.000 mesures chaque seconde.

Un satellite pour tout savoir des pôles

Ces instruments sont regroupés au sein d’Atlas (« Advanced Topographic Laser Altimeter System », oui, on aime les acronymes à la Nasa), un outil qui envoie 10.000 pulsations laser par seconde sur Terre, puis qui recueille les photons dans un télescope lors de leur retour. Cette mesure de temps de vol offre une précision au milliard de seconde.

Une fois ces informations enregistrées, le satellite est en mesure de déterminer la hauteur du niveau des glaces (cela peut aussi fonctionner pour les océans, les forêts, et même les nuages). L’agence spatiale américaine s’intéresse surtout à nos deux pôles, qui seront ainsi mesurés tous les ans.

Ce satellite est la nouvelle version du premier ICESat, il permet d’obtenir une vue « beaucoup plus détaillée » des pôles. Les capteurs qui voyageront en orbite autour du globe réduiront les incertitudes autour de la levée des eaux due à la fonte des glaces des pôles.

L’idée, c’est bien sûr de connaitre l’évolution et l’ampleur des changements dans ces deux endroits indispensables au maintien du climat de la Terre. Et comme chacun sait, le réchauffement climatique à l’œuvre actuellement va obliger les populations à s’adapter ; il importe donc d’obtenir les informations les plus précises possibles dans ce domaine.

Source: Nasa