Red Dead Redemption 2 : Pour avoir fait fuiter des informations, un site est contraint de verser une somme astronomique

Jeux-Video

Par Jules le

En février dernier, le site TrustedReviews publiait un article contenant des rumeurs vis-à-vis de Red Dead Redemption 2, qui se sont révélées être véridiques lors de la sortie du jeu. Un partage d’informations, pourtant fait sous couvert de la liberté de la presse, qui n’a pas du tout plu à Take-Two Games.

L’éditeur et maison-mère de Rockstar Games a par conséquent décidé de faire pression sur le site britannique, en le menaçant de poursuites judiciaires. Bien que les termes du litige n’aient pas été rendus publics, une porte-parole de Rockstar a fait savoir dans un mail à l’attention du site Kotaku que “Take-Two prend la sécurité au sérieux et engagera des poursuites judiciaires contre les personnes ou les publications qui divulguent des informations confidentielles.

Most Wanted

Et honnêtement, les conséquences de la mésentente entre le studio américain et le site britannique sont assez déroutantes. En effet, TrustedReviews a retiré son article, publié un communiqué d’excuses à l’attention de Take-Two Games et Rockstar, et s’est surtout engagé à verser un don de 1,3 million de dollars à des associations caritatives choisies par Rockstar.

Le 6 février 2018, nous avons publié un article provenant d’un document interne confidentiel“, peut-on ainsi lire sur TrustedReviews. “Nous aurions dû savoir que cette information était confidentielle, tout comme nous n’aurions dû la publier. Nous nous excusons sans réserve auprès de Take-Two Games, et nous nous sommes engagés à ne pas répéter ces actions. Nous avons également accepté de donner plus d’un million de livres à des organisations caritatives choisies par Take-Two Games.

Rockstar a également fait savoir que “puisqu’il s’agit de Red Dead Redemption 2“, l’énorme don serait reversé à trois associations de défense des Amérindiens : l’American Indian College Fund, l’American Prairie Reserve, et la First Nations Development Institute.

Ce litige soulève beaucoup de questions quant au respect de la liberté de la presse, et la propension de certaines grosses entreprises à faire pression sur des médias indépendants. En effet, révéler des informations confidentielles n’est pas inhabituel dans le milieu du journalisme. Sollicité par Kotaku, le rédacteur en chef de TrustedReviews n’a malheureusement pas tenu à commenter.