PlayStation : Sony ne sera pas présent à l’E3 de 2019. Vraiment une mauvaise nouvelle ?

Jeux-Video

Par Mathieu le

Sony qui évite le prochain E3, voila une nouvelle inattendue. Le constructeur japonais, et sa firme PlayStation, ne seront pas présents lors du salon du jeu vidéo de Los Angeles version 2019. Doit-on y voir un mauvais signe pour les fans qui s’attendaient à des annonces en grande pompe ? Pas nécessairement.

Impliquer notre communauté

Depuis le premier E3, en 1995, jusqu’à celui de 2018, Sony a toujours fait acte de présence. On se souvient encore, la gorge nouée, des présentations de ses consoles ou de jeux exclusifs qui ont fait chavirer le public présent sur place et le reste du monde. Pourtant, en 2019, et pour la première fois en 24 ans, le constructeur nippon ne sera pas de la fête. Dans un communiqué envoyé à Game Informer, l’entreprise tente d’expliquer les raisons de cette absence :

« Les fans de PlayStation représentent tout pour nous et nous voulons toujours innover, penser différemment et expérimenter de nouvelles façons de ravir les joueurs. Par conséquent, nous avons décidé de ne pas participer à l’E3 en 2019. Nous sommes en train d’étudier de nouvelles façons d’impliquer notre communauté l’an prochain et nous avons hâte de vous faire part de nos plans. »

Officiellement, et comme l’expliquent nos confrères de Variety, qui ont fait passer le message à la place de Sony (assez étrangement d’ailleurs), l’absence de PlayStation répond au besoin d’une industrie « en pleine évolution » et d’une volonté « de trouver de nouvelles opportunités pour interagir avec la communauté ». Cela étant dit, que comprendre de cette première dans l’histoire de l’E3 ?

The Last of Us part.2, l’un des derniers projets majeurs de la PS4

Pas assez de jeux et…

Cette absence souligne deux choses importantes. La première, c’est qu’il n’y aura certainement pas de nouvelles grosses exclusivités annoncées sur PS4 l’année prochaine. The Last of Us part.2, Death Stranding, Ghost of Tsushima ou l’espéré Final Fantasy VII Remake devraient être les derniers projets importants de la firme japonaise. Ce qui induit la seconde chose : Sony pense bien à l’avenir et travaille activement sur sa PS5. Alors que tous les pointeurs désignent 2020 comme année de sortie de cette console nouvelle génération, éviter l’E3 2019 parait illogique, voire même dangereux. Microsoft pourrait très bien en profiter et présenter la future machine Xbox, seul, sans concurrence médiatique.

Mais peut-être que Sony, via son PlayStation Expérience, compte sur un événement plus personnel et placé à une date où la concurrence est moindre. Cela permettrait alors à l’entreprise de concentrer tous les projecteurs durant une période donnée plutôt que de devoir jouer des coudes avec son concurrent de toujours. Finalement, 2019 pourrait être une année très intéressante pour l’industrie du jeu vidéo. On en reparle dans les prochains mois.