Facebook a supprimé 1,5 milliard de comptes au premier semestre 2018

Sur le web

Par Olivier le

Facebook a beaucoup à se faire pardonner. Les scandales liés à l’exploitation des données personnelles (Cambridge Analytica, par exemple), les failles de sécurité, le rôle trouble joué par le réseau social dans la vie politique américaine… Le travail de nettoyage et de transparence que Facebook doit accomplir est immense.

Dans son rapport semestriel sur la transparence, qui couvre la première moitié de 2018, Facebook joint un document sur le renforcement de ses règles de bonne conduite : nudité adulte, activité sexuelle, comptes bidons, discours de haine, spam, propagande terroriste, violence… Deux nouvelles catégories font leur apparition : le harcèlement ainsi que la nudité enfantine et l’exploitation sexuelle des enfants.

Haine, sexualité, nudité, harcèlement…

Il ne se partage malheureusement pas que des photos de gentils chats sur Facebook, c’est pourquoi l’entreprise se doit d’en faire toujours plus pour ne pas se transformer définitivement en poubelle de l’humanité ! D’avril à septembre, Facebook a supprimé 1,5 milliard de faux comptes, soit 200 millions de plus qu’au deuxième semestre 2017.

Les modérateurs du réseau social, qui font peut-être le pire métier du monde, sont parvenus à supprimer 90% du contenu qui tombe dans les principales catégories ; par contre, 14,9% seulement du contenu lié au harcèlement a été supprimé avant que les utilisateurs ne le rapportent à Facebook. Pour ce qui concerne le contenu haineux, le pourcentage est de 51,6% (entre juillet et septembre, précise le rapport).

En ce qui concerne ces dernières catégories, on peut espérer que le taux de suppression va s’améliorer : Facebook va en effet se concentrer sur ces deux sujets. Les résultats se sont ainsi améliorés pour la suppression des discours haineux, pour lesquels 23,6% des contenus avaient été supprimés au dernier trimestre 2017. Ce chiffre a doublé en quelques mois.

Ce rapport tombe à point nommé, alors qu’un article ravageur du New York Times décrit les difficultés rencontrés par Facebook pour identifier et gérer les fake news et l’interférence russe qui a pesé si fort sur l’élection présidentielle de 2016.

Source: Facebook

3 réponses à “Facebook a supprimé 1,5 milliard de comptes au premier semestre 2018”

  1. 4chan c’était bien mieux… les vieux bon temps… la liberté sans censures, le respet de la privacité et même de l’anonymat. Facebook = puritannisme victorien +Big Broether +hipocresie  faussité doubleface +haine +fakenews +interets economiques +spam + ***** +@#$¥€₩#&

  2. oue vous oubliez de dire que supprime des comptes pas que on veut pas envoyer un photocopie de carte d’identité mon ancien compte est encore bloque a cause de ça…. que en plus est illégale en France mais ZurBERGgg il s’en moque en notre empereur des Français il le laisse faire puisque il rapporte de sous et peut être lui fait gagner les élections qui le sait..

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *