À Paris, un robot autonome va bientôt livrer des courses à domicile

Robots

Par Corentin le

Une superette Franprix de Paris va lancer l’expérience de la livraison de course à domicile par robot autonome, une première en Europe.

Franprix innove dans le monde de la grande distribution en testant la livraison de course par droïde. Dans quelques mois, le droïde développé par l’entreprise TweenswHeel et d’apparence similaire à un robot de film de science-fiction, va débarquer dans le XIIIe arrondissement parisien. On le trouvera plus exactement dans les rues de la ZAC Paris-Rive Gauche, où il aura pour mission, accompagné d’un guide, de livrer les courses à domicile des clients d’une superette Franprix. Une première en Europe !

Un droïde qui livre vos courses à domicile bientôt dans les rues de Paris

Mais ce n’est que la première étape. A l’aide de ces deux grandes roues, de sa vitesse de 5 à 10 km/heure, de ses 30 km d’autonomie et de sa capacité de chargement de 40 litres, le droïde sera à terme en mesure de faire ses livraisons de manière totalement autonome jusqu’au rez-de-chaussée des immeubles. Une fois arrivé à destination, le client n’aura qu’à venir chercher sa livraison à l’aide d’un code de déverrouillage reçu par message. A l’heure actuelle, la législation n’autorise pas encore le robot à faire son travail sans intervention humaine. Lorsque ce sera possible, l’itinéraire restera supervisé par un opérateur distant employé du magasin.

Un concept poussé jusqu’au bout

Mais ce n’est pas tout. Le robot pourra aussi aider les clients dans le magasin et en particulier les personnes aveugles, à mobilité réduite, ou âgées. Il lui suffit de quelques secondes pour enregistrer le visage du client puis il pourra lui porter ses courses et le suivre à travers les rayons en évitant les obstacles.

Le droïde dispose aussi d’un « grand frère », à la capacité de chargement poussée à 150 kg (mais 20 km d’autonomie) destiné à aider le personnel en magasin pour le réapprovisionnement des stocks, en particulier pour panipuler les palettes.

François Alarcon, responsable innovation chez Franprix, se réjouit de cette innovation : « Nous cherchions de nouveaux modes de livraison pour répondre aux consommateurs. Leurs besoins changent et nous devons trouver comment nous adapter. Nous anticipons également les futures problématiques de transports dans les villes. Par exemple, demain, si les rues ferment à la circulation ou intègrent des péages, nous devons dès à présent réfléchir à des solutions« .