Chronologie des médias : un accord réduit les délais de diffusion des films

Cinéma

Par Anne Cagan le

Canal+ et les autres chaînes TV pourront diffuser plus rapidement les films sortis en salles. Le texte ne devrait en revanche rien changer pour Netflix.

Petit miracle de Noël, les groupes de télévision et la filière du cinéma ont réussi à s’entendre sur un dossier particulièrement sensible: la chronologie des médias. Ce nouvel accord signé vendredi dernier au ministère de la Culture modifie significativement la façon dont un film peut-être exploité après sa sortie en salle.

Tandis que Canal + devait auparavant laisser s’écouler douze mois avant de diffuser un film ayant enregistré plus de 100 000 entrées lors de ses quatre premières semaines d’exploitation en salles, ce délai s’établit désormais à 8 mois. Pour les films ayant réalisé moins de 100 000 entrées, le délai est également revu à la baisse et passe à 10 mois.

Délais réduits pour les chaînes TV

Canal + n’est cependant pas le seul groupe concerné. Les autres acteurs de la TV bénéficient également d’un calendrier accéléré. Le délai de diffusion passe ainsi de 22 à 17 mois pour les chaînes payantes et il tombe à 15 mois s’il s’agit d’un film sous le seuil des 100 000 entrées.

L’accord ne laisse pas les chaînes gratuites de côté : elles pourront diffuser un film 22 mois après sa sortie en salle (contre 28 mois auparavant). S’il s’agit d’un long métrage ayant réalisé moins de 100 000 entrées lors de ses quatre premières semaines d’exploitation en salles, ce délai imposé se limitera à 20 mois.

Le cas des plateformes de streaming

Netflix ne devrait en revanche guère tirer profit de ce nouvel accord. Le texte donne aux services de streaming la possibilité de diffuser les films 17 mois après leur sortie en salles contre 36 mois auparavant. Mais seules les plateformes s’étant engagées à investir de manière significative dans la production d’oeuvres cinématographiques françaises et européennes pourront en bénéficier.

Le calendrier des sorties DVD et VOD n’a quant à lui quasi pas été modifié. Les films ayant réalisé moins de 100 000 entrées lors de leurs quatre premières semaines en salles pourront éventuellement bénéficier d’une dérogation et sortir en DVD, Blu-Ray, VOD au bout de trois mois. Mais pour les œuvres plus populaires, le délai sera maintenu à quatre mois.

4 réponses à “Chronologie des médias : un accord réduit les délais de diffusion des films”

  1. Ah les connards, seulement pour les chaînes TV, ça ne va pas me pousser à prendre un abonnement hors de prix chez Canal ou m’encourager à subir des pubs.
    Ils sont vraiment à l’agonie face à la SVOD.

  2. Toujours aussi mal fichu. Déjà aucune raison réelle de limiter la disponibilité dans un premier temps aux chaines payantes. 
    Et puis surtout toujours pareil de vouloir faire des normales globales, même s’il y a un seuil pour les spectateurs cinéma pour raccourcir, certains films malgré une petite distribution les passeront et n’en bénéficieront pas.

    D’autant que soyons honnête 8 mois pour Canal, qui doit donc attendre 4 mois après la sortie des versions Disques, et 17 mois pour les autres chaines…

    Et après ils vont s’étonner que Netflix fasse des films directement sur sa plateforme et que le public ira moins au Cinéma.

  3. Anal + ou tout autres chaines Française c’est vraiment de la ***** vive Netflix, Amazon Prime et Kodi ^^
    Du coup je vais retirer tous les tuners de mes TV et ne plus payer la redevance car honnêtement je préfère payer NETFIX et Amazon que les Pub de ***** complètement malsaine pour les enfants.

  4. 6 mois pour Canal+ ? 36 mois pour Netflix?
    Est-ce que c’est une vaste blague ? On avait enfin la possibilité de changer et de faire avancer concrètement les choses, et ces teubés ont préféré arrangé leurs petits copains français Canal+ ?
    Gros doigt quoi…Et ils peuvent se le fourrer là où je pense s’il pense que ça va nous pousser à aller vers Canal+.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *