Sony prépare des capteurs lasers de reconnaissance faciale en 3D

Hardware

Par Corentin le

Sony développe sa propre vision de la reconnaissance faciale 3D en utilisant des capteurs lasers qui devraient arriver sur certains smartphones dès la deuxième moitié de l’année 2019, dont peut-être le prochain iPhone.

Sony a l’intention de s’imposer sur le marché de la reconnaissance faciale 3D à la manière FaceID en se focalisant sur le développement de puce de traitement d’imagerie 3D dans les mois à venir.

Un scanner laser pour une reconnaissance faciale 3D rapide et fiable

Satoshi Yoshihara, directeur de la division capteurs de Sony, s’est confié à Bloomberg la semaine dernière, en annonçant les plans d’augmentation de la production de puces de traitement d’image 3D d’ici la fin de l’été. D’après lui, la demande des fabricants de smartphone est forte. Il semblerait donc que le principe technologique d’identification faciale tridimensionnelle inauguré par Apple avec FaceID sur l’iPhone X intéresse de nombreux autres constructeurs. Huawei et Oppo, pour ne citer qu’eux, ont déjà imité cette technologie sur leurs récents modèles haut de gamme, et d’autres en auraient l’intention dans les mois à venir.

Ainsi Sony développe son propre système d’identification 3D à l’aide d’un capteur laser, capable de capter les visages à une distance pouvant atteindre cinq mètres. Sony travaille donc également sur la puce de traitement de l’image 3D accompagnant le capteur, pour fournir aux fabricants une solution complète. C’est une technologie au fonctionnement très similaire à celle des LIDAR utilisée par la grande majorité des voitures autonomes encore en test. Donnée intéressante, de récentes rumeurs suggèrent que la prochaine génération d’iPhone utiliserait elle aussi un nouveau Face ID utilisant un capteur laser. Sony est-il derrière ? C’est possible.