Les Simpson : quel avenir pour la série après le rachat de la Fox par Disney ?

Série

Par Julie Hay le

Rachetée par Disney en juillet dernier, la Fox est en pleine négociation pour le renouvellement de la série de Matt Groening. Mais la transaction pourrait avoir des répercussions sur l’avenir des habitants de Springfield.  

Disney avait assis sa position de leader en juillet dernier en achetant pour 71.3 milliards de dollars la 21th Century Fox au mains de Rupert Murdoch. Avec ses plus de 650 épisodes, Les Simpson se retrouve au cœur des changements que la fusion des deux firmes entraîne. Variety nous explique que si la série est en passe d’être renouvelée pour deux saisons, son futur est malgré tout loin d’être garanti au delà.

Une question de coûts

Avec le rachat par Disney, Fox Broadcasting devra en effet assumer seul les pertes que génère la série autrefois partagée avec la 20th Century, Disney. Même si jusqu’ici, elles étaient compensées par la syndication, ces rediffusions dans un nombre considérable de pays, le show deviendrait de plus en plus coûteux chaque année. Il se pourrait donc bien que Disney réalise une meilleure opération en annulant la série au terme de la 32e saison. La fin du programme serait pour la multinationale l’occasion de renégocier les frais de syndication qui pourraient atteindre des sommes astronomiques.

Des rediffs plus chères

La famille Simpson qui fait partie des programmes emblématique de la chaîne, rapporte à la Fox environs 750 millions de dollars actuellement. Selon Brad Adgate, médias consultant interrogé par Variety, la somme attendra “probablement un montant record » si la série venait à s’arrêter permettant ainsi d’économiser les frais de production. Il reste cependant confiant quant à l’avenir de la série déclarant : “Je crois que la série se terminera quand les créateurs et les producteurs ne voudront plus la faire, pas parce que deux conglomérats de médias se regroupent. Je crois que cette série mérite une meilleure fin ». Il n’est peut-être pas encore tout à fait l’heure de dire adieu à la famille américaine la plus déjantée.